Droit des affaires Financement

| Droit des affaires Financement

En « force majeure » : mais surtout ne le dites à personne...


A la lecture des innombrables communiqués qui fleurissent sur la toile à propos de la crise des matières premières, il semble que plus personne n'est dupe quant aux raisons sous-jacentes de la multiplication des cas de « force majeure » de la part des producteurs. Et sur le terrain, les industriels sont de plus en plus fatigués des faux-semblants et des faux-fuyants.
 
Un article de « Plastics News Europe Weekly » du 21 avril 2015 constate à nouveau des hausses de prix exorbitantes [qui pourraient continuer à monter jusqu’au mois de mai] : « European processors of standard thermoplastics were shaken in April by unprecedented material shortages and exorbitant price hikes that bore no resemblance to the increase in the cost of feedstock ».[1]

Outre une disponibilité raccourcie des matières depuis le mois de mars, notamment due à une série de cas de « force majeure », la situation est également aggravée par la faiblesse de l'euro : « Polymer producers seized the opportunity to capitalise on tight supply by implementing massive price hikes […] Major supply bottlenecks developed from late March and into April as a result of an unusual number of forces majeures being called by major polymer producers ».

L’auteur de l’article liste ainsi un « nombre inhabituel » de cas de « force majeure » qui suscitent des interrogations et des préoccupations légitimes  qu'on ne peut plus passer sous silence.

De son côté, l’association EuMBC remet directement en cause la légalité du nombre élevé récent des déclarations de « force majeure », soit 11 cas en Europe depuis le début de l'année, pour « des raisons techniques ».[2]

En effet EuMBC n’est pas convaincu  de leur bien- fondé juridique : « This high number of Force Majeure declarations from European Polyolefin producers has been leading to low product availability, shortages and inevitably to significant price increases.  A Force Majeure is defined as an extraordinary event or circumstance beyond control of the supplier or act of God such as a war, strike, riot, crime, hurricane, flood, earthquake, etc. Only under these circumstances the supplier would be relieved from fulfilling its contractual obligations towards its customer. However, so far EuMBC has not seen convincing evidence justifying these recent declarations of Force Majeure, only technical reasons were being invoked ».

Enfin la Fédération britannique des plastiques donne un début d’explication que nous ne manquions pas déjà de donner dans notre précédent ouvrage [Th. Charles, L’industrie en cale sèche, Matières premières : de la gestion des flux aux rapports de force, éditions L’harmattan / http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=40000] en évoquant l’investissement massif des producteurs sur des marchés en croissance plus rapide comme l’Asie : « It is understood that polymer producers are increasingly likely to invest in the faster growing markets of Asia and the Americas. Consequently there is unlikely to be significant investment forthcoming to support the European marketplace. An ageing plant is more prone to breakdown and likely to suffer from the maintenance issues frequently cited as a cause of the 'forces majeures'. Only new investment will correct this situation […] ».[3]

C’est ainsi toute la communauté de la Plasturgie européenne qui appelle les producteurs à investir sans hypocrisie,  sans les habituels discours empruntés et surtout sans faux-semblant, dans la sécurisation de l’approvisionnement en matières premières hic et nunc en Europe.

Thierry Charles

[1] Lire David Platt, « Dramatic price hikes as supply shortages bite », Plastics News Europe Weekly, 21 avril 2015 / http://www.europeanplasticsnews.com/subscriber/rss2.html?cat=1&id=5859
[2] Lire le communiqué d’European Compounders and Matesrbatchers Association, « EuMBC questions legality of recent high number of Force Majeure declarations”, 21 avril 2015 / http://www.plastech.biz/news/EuMBC-questions-legality-of-recent-high-number-of-Force-9612
[3] Lire le communiqué de British Plastics Federation , « Plastics Packaging Organisations Call for New Investment in European Polymer Production and Early Restoration of Normal Supplies » / http://www.bpf.co.uk/Article/Detail.aspx?ArticleId=869

 
 
Imprimer
Articles similaires