Economie

| Economie

2016, l'année du singe de feu

Grandissante depuis fin 2015, la nervosité des investisseurs se nourrit en ce début 2016 d’éléments avérés ou potentiels. Brexit, éclatement de la zone euro et dette grecque, ralentissement de l’économie mondiale, tensions géopolitiques au Moyen-Orient, niveau bas du prix du pétrole…Autant de facteurs dont les conséquences sont parfois difficilement identifiables et laissent craindre la chute d’un premier domino (défaut sur la dette d’un pays émergent, faillite d’un acteur financier ou industriel systémique, etc.) qui entraînerait à sa suite un krach plus ou moins étendu.
Catégorie verouillée Ce contenu est réservé aux membres d'Allizé-Plasturgie
Vous êtes adhérent ? Connectez-vous pour lire l'article :