Formation

| Formation

La Fédération de la Plasturgie et des Composites signe un accord sur la formation dans la plasturgie

La Fédération de la Plasturgie et des Composites et deux organisations syndicales*, Force Ouvrière et la CFDT, viennent de signer un accord relatif à la formation dans la plasturgie.
 
Cet accord porte notamment sur :
- la mise en place du compte personnel de formation,
- un soutien aux PME,
- un renforcement des moyens attribués aux tuteurs, aux maîtres d’apprentissage et au paritarisme.

Par ailleurs, le rôle de l’OPCA est accru, et l’accord précise la mise en place et le suivi des entretiens professionnels. L’accord annonce également l’ouverture en 2015 d’une négociation sur la reconnaissance et la valorisation d’une certification ou d’un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) obtenu par un salarié et mis en œuvre dans son emploi.

Un cadre conventionnel pour mettre en œuvre la réforme de la formation professionnelle

Cet accord sur la formation va permettre aux entreprises de la plasturgie et des composites d’optimiser la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle. Il inclut notamment la mise en place de mesures incitatives pour le Compte Personnel de Formation (CPF).  « L’accord que nous venons de signer met en place une politique d’abondement de branche efficiente pour le compte personnel de formation. Les salariés pourront ainsi mobiliser leur CPF pour suivre une formation industrielle ou un CQP plasturgie. » explique Mathieu DUFOUR, Directeur des Affaires Sociales à la Fédération de la Plasturgie et des Composites. 

La formation, fer de lance de la Fédération de la Plasturgie et des Composites

Alors que la Fabrique à Talents, projet phare de la Fédération, réinvente ses formations pour bâtir une offre novatrice à l’horizon 2030, cet accord s’inscrit dans la démarche proactive de la Fédération. « Grâce à cet accord, nous confirmons notre volonté de faire de la formation un investissement qui soit source de compétitivité et d’innovation au sein des entreprises. La formation est un axe essentiel de travail. Nous faisons partie des fédérations qui œuvrent le plus en faveur de l’apprentissage, de la formation des jeunes, et de la formation continue.» ajoute Florence POIVEY, Présidente de la Fédération.

* qui représentent 47% des entreprises de la branche
Imprimer
Articles similaires