Formation

| Formation

Concours Général des Métiers 2016 – 2 lauréats remportent le prestigieux concours dans la discipline « plastiques et composites »

Le 7 juillet 2016, dans l’enceinte du Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, lors d’une cérémonie présidée par la Ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud Belkacem, deux élèves de Bac Pro Plasturgie et Composites ont été primés à l’illustre Concours Général des Métiers.
Le premier prix a été décerné à Yalcin OZTURK, du Lycée polyvalent Arbez Carme à Bellignat, en apprentissage par le biais d’une UFA du CIRFAP. Le deuxième prix a été décerné à Ronald MARTIN, du Lycée polyvalent François Bazin à Charleville-Mézières.

Institué en 1744 par l’Université de Paris, le Concours Général des métiers se compose d’une série d’épreuves réservées aux élèves de première et terminale des sections générales, et aux élèves de terminale des sections professionnelles et apprentissage. Le but est de distinguer les meilleurs élèves dans une discipline. Les candidats composent sur des sujets conformes aux programmes officiels mais dans le cadre d’épreuves plus exigeantes et plus longues que celles du baccalauréat. Pour cette année 2016, 132 lauréats ont ainsi été récompensés sur les 17 372 participants.

Depuis 20 ans, le Concours Général est ouvert aux lycées professionnels accordant ainsi une reconnaissance des compétences directement liée à un métier. Élèves et apprentis en Bac Pro Plasturgie et Composites peuvent ainsi tenter leur chance pour devenir lauréat de la plus prestigieuse des lignées. Ce fut justement le cas de 42 élèves et apprentis qui se sont présentés à l’épreuve théorique de la discipline Plastiques et Composites. A l’issue des différentes épreuves sélectives, le jury a distingué 2 lauréats : Yalcin OZTURK, du Lycée polyvalent Arbez Carme à Bellignat, en apprentissage par le biais d’une UFA du CIRFAP et Ronald MARTIN, du Lycée polyvalent François Bazin à Charleville-Mézières. Ces deux élèves ont su se distinguer sur le plan théorique et pratique et ont su démontrer leurs compétences de haut niveau dans la discipline Plastiques et Composites.

Pour les professionnels de la filière plasturgie et composites, ces distinctions sont importantes car elles mettent au devant de la scène de jeunes talents, moteurs d’une dynamique pour toute une industrie. Tout comme la compétition internationale « Les Olympiades des métiers » ou « Worldskills », ou celle nationale « Le Meilleur Ouvrier de France », ces prestigieuses compétitions valorisent des métiers trop souvent méconnus et donnent de la visibilité à des univers professionnel innovant et attrayant.

Source : Fédération de la Plasturgie et des Composites
Imprimer
Articles similaires