Social

| Social

Licenciement pour inaptitude durant une période de protection relative

La mention d’une inaptitude avec impossibilité de reclassement n’est pas suffisante pour motiver le licenciement en période de protection relative.
C'est ce que vient de juger la Cour de Cassation dans un arrêt du 7 décembre 2017.
Décryptage
Catégorie verouillée Ce contenu est réservé aux membres d'Allizé-Plasturgie
Vous êtes adhérent ? Connectez-vous pour lire l'article :