Social

| Social

Un test salivaire de dépistage de drogues peut être pratiqué par le supérieur hiérarchique

Dans une décision du 5 décembre 2016, le Conseil d’Etat valide la possibilité de pratiquer un test salivaire de dépistage de drogues sur un salarié sous certaines conditions.
 
Catégorie verouillée Ce contenu est réservé aux membres d'Allizé-Plasturgie
Vous êtes adhérent ? Connectez-vous pour lire l'article :