Social

| Social

Signature d’un accord dans la Plasturgie instaurant un régime de prévoyance

La Fédération de la Plasturgie et des Composites et les cinq organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE-CGC, et CFTC, CGT, FO) ont signé un accord instaurant un régime de prévoyance.

 
L’accord prévoit deux obligations cumulatives, à savoir :

-          Une cotisation de 0,8 % (tranche A et B) comprenant un co-financement employeur-salarié (la cotisation patronale devant être au minimum de 0,4 %),
-          Et la couverture de garanties minimales obligatoires en décès, invalidité et incapacité.

L’accord bénéficie aux salariés non cadres (sauf ceux qui sont « assimilés cadres ») qui ne bénéficient pas du 1,5 % de la tranche de l’accord de 1947.

Cet accord entrera en vigueur au 1er janvier 2016 sous réserve de son extension.

 L’accord n’impose aucun assureur. Les entreprises conservent ainsi l’entière liberté du choix de leur assureur : que ce soit maintenant ou ultérieurement (notamment en cas de changement d’assureur).

Afin de faciliter la mise en œuvre de cet accord, la Fédération de la Plasturgie et des Composites propose des solutions pour les entreprises adhérentes :

- négociation auprès de plusieurs opérateurs d’une offre « clés en main », offrant de nombreux avantages aux entreprises.
- mise à disposition prochainement d’un guide méthodologique pour accompagner la mise en place d’une protection sociale complémentaire.

Pour pouvoir bénéficier de ces services, contactez le service juridique d'Allizé-Plasturgie.
 
Imprimer
Articles similaires