Aller au contenu principal
épargne salariale

14 juin 2018

Accord sur l'épargne salariale

L'accord sur l'épargne salariale que la Fédération de la Plasturgie et des Composites a signé le 23 mai dernier vient de faire l'objet d'une opposition commune de la CGT, CFE-CGC et FO.

La Fédération de la Plasturgie et des Composites déplore que les entreprises ne puissent pas disposer des outils « clés en main » pour les aider à associer leurs collaborateurs à la performance de leur entreprise. Les salariés seront ainsi privés d’un moyen intéressant d’épargner, les droits versés étant exonérés de charges salariales et d’impôts sur le revenu. Cette épargne aurait pu, au choix du salarié, financer sa retraite ou un projet.

Pour motiver leur opposition, les signataires accusent l’accord de sacrifier le temps de repos des salariés. Or cet accord offrait la liberté aux salariés de différer l’utilisation d’une partie des jours de congés en les gérant de manière différente : avoir le choix de ne pas prendre certains jours pour les monétiser, cette décision étant à leur seule discrétion.

En réalité, la Fédération de la Plasturgie et des Composites regrette vivement cette opposition, dont la véritable motivation est un prétexte à dégrader un dialogue social pourtant constructif, en accusant la délégation patronale de ne pas prendre en compte tous les partenaires.

Lire la suite : https://www.laplasturgie.fr/opposition-accord-epargne-salariale-plastur…