Aller au contenu principal
accord

04 juin 2018

Signature d’un accord sur l’épargne salariale dans la Plasturgie

La Fédération de la Plasturgie et des Composites a signé un accord sur l’épargne salariale, qui met à disposition des entreprises de la plasturgie différents outils : plan d’épargne interentreprises, plan d’épargne pour la retraite collective, participation, abondement. Toutefois, l’accord est dans la période d’exercice du droit d’opposition, et les organisations salariées non-signataires ont indiqué oralement qu’elles pourraient exercer leur droit d’opposition à ce texte.

La Fédération de la Plasturgie et des Composites a signé un accord sur l’épargne salariale, qui met à disposition des entreprises de la plasturgie différents outils : plan d’épargne interentreprises, plan d’épargne pour la retraite collective, participation, abondement.

Cet accord prévoit des modalités de gestion de ces outils et une sélection de fonds pour l’affectation des sommes versées dans ce cadre. Par ailleurs, les entreprises bénéficient d’un accompagnement par un conseiller de proximité et d’un interlocuteur unique pour toutes les opérations de gestion.

En signant un tel accord, la Fédération encourage ce dispositif qui présente un degré de souplesse élevé pour l’entreprise et simplifie la gestion de l’épargne salariale avec des outils « clefs en main » négociés par la branche.

« Cet accord s’inscrit dans notre volonté d’un dialogue social de branche responsable. Donner les moyens aux entreprises de réussir, de se développer, c’est aussi offrir la possibilité aux équipes de s’impliquer dans le développement de l’entreprise. L’objectif de la Fédération, en signant cet accord, c’est de permettre aux industriels qui le souhaitent de mieux associer leurs salariés aux résultats et à la marche de leur entreprise » indique Jean-Philippe SEVENO, Vice-Président Ressources Humaines de la Fédération. A noter que tous les outils et services proposés ont été négociés par l’ensemble des partenaire sociaux, afin qu’entreprises et salariés bénéficient des différents dispositifs d’épargne salariale dans les meilleures conditions.

Toutefois, l’accord est dans la période d’exercice du droit d’opposition, et les organisations salariées non-signataires ont indiqué oralement qu’elles pourraient exercer leur droit d’opposition à ce texte.

Nous vous tiendrons donc informés dès que cet accord sera applicable.


Pour en savoir plus : contactez le service juridique d’Allizé-Plasturgie.