Aller au contenu principal
prix des PVC

29 octobre 2018

Europe : la faible demande en PVC réduit l’impact des maintenances

Si certains producteurs européens de PVC cherchent encore à faire passer des hausses de 5 euros/tonne pour le mois d’octobre, la plupart des accords se sont jusqu’ici soldés sur des rollovers. La demande est en effet insuffisante pour motiver des augmentations de prix, aussi faibles qu’elles soient.

Plusieurs maintenances sont pourtant en cours ou à prévoir en Europe. Le site polonais de PKN Orlen à Wloclawek est en effet arrêté depuis le 4 octobre dernier. Le site allemand de Mexichem à Marl sera quant à lui en maintenance à partir du 15 octobre 2018. On notera également que deux lignes de production de PVC du pétrochimiste Oltchim sont arrêtées depuis 2012 à Pitesti, en Roumanie. Cela représente 450 000 tonnes de capacités annuelles de production retirées indéfiniment du marché.

Il faut également tenir compte de la situation du marché européen de la soude caustique. Celui-ci pourrait en effet être sous tension à partir du dernier trimestre de l’année 2018. L’offre avait été fortement réduite en 2017, mais la situation s’était stabilisée dès le début de cette année. On observait peu de hausses de prix jusqu’au troisième trimestre. Plusieurs arrêts de production ont cependant changé la donne.

À lire aussi