Aller au contenu principal

19 novembre 2018

Le Rhin est-il en train de s’assécher à long-terme ?

L’été 2018 s’est caractérisé par la rareté des pluies, ce qui a entraîné la chute catastrophique du niveau de l’eau d’un des fleuves les plus importants d’Europe. S’en suivent d’énormes problèmes logistiques, et ce même cet automne. La gravité de la situation pose la question suivante : le réchauffement climatique va-t-il bientôt rendre impossible la navigation sur le Rhin ?

Le Rhin est le fleuve le plus important d’Allemagne et constitue l’une des artères fluviales majeures de l’Europe. La sécheresse, qui se prolonge désormais bien au-delà de la période estivale, serait causée par le réchauffement climatique. L’impact est retentissant pour les acteurs de la chaîne de valeur de la pétrochimie, qu’il s’agisse de fabricants de polymères ou de plasturgistes. L’assèchement du Rhin provoque en effet un ralentissement sensible des flux logistiques de la région. La situation est d’autant plus problématique que le Rhin est une véritable porte d’entrée vers la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, la Mer du Nord et la France pour le cœur industriel de l’Allemagne.

L’Administration Fédérale allemande des Voies Navigables et de la Navigation estime en effet que la moitié des navires qui circulent habituellement sur le Rhin ne peuvent plus l’emprunter. Les bateaux de croisière sont par endroits contraints de faire désembarquer leurs passagers afin de les transporter par bus. Enfin, des milliers de poissons seraient morts suite au manque d’oxygène et aux records de chaleurs enregistrés sur la section suisse du fleuve.

À lire aussi