Aller au contenu principal
taxe d'apprentissage

05 mai 2018

La taxe d'apprentissage : Campagne de collecte 2018 : notre mobilisation collective est plus que jamais nécessaire !

Donnons ensemble du sens à votre taxe d’apprentissage ! Nous défendons l’apprentissage comme voie d’excellence pour intégrer les entreprises toujours plus performantes de notre filière. Allizé-plasturgie se mobilise donc afin de soutenir son CFA de branche, le CIRFAP (Centre Inter Régional de la Formation Alternée de la Plasturgie), qui forme chaque année près de 400 apprentis pour des formations toujours plus en adéquation avec vos attentes en entreprise.

Le CFA CIRFAP est financé en grande partie par la taxe d’apprentissage. En 2017, ces fonds ont permis de nombreuses actions et ont financé de nombreux projets et investissements :

Les actions de communication

Salons, Journées portes ouvertes, journées découvertes de la plasturgie dans des lycées. Le but de ces actions est d’accroitre l’attractivité de notre filière et de nos métiers et de revaloriser l’image de cette industrie auprès des jeunes et du grand public. Par ailleurs depuis 2016, Allizé-plasturgie sponsorise le Trophée Andros Electrique et crée la marque Plastic’up. L’objectif principal de cette aventure est de renforcer l’attractivité de la filière et d’attirer les jeunes talents vers la plasturgie.

Les investissements

Le Cirfap est la plus grande plateforme de formation en plasturgie d’Europe et s’efforce de maintenir ce niveau d’excellence. Une des principales préoccupations du Cirfap est d’avoir des machines à la pointe de la technologie en termes de procédés et d’outillages. Cette année, parmi ses différents investissements, le CIRFAP a changé sa ligne d’extrusion gonflage tri-couches et sa ligne d’extrusion filamentaire 3D, entièrement financées par la taxe d’apprentissage.

L’accompagnement des apprentis

Il s’agit d’accompagner les apprentis tout au long de leur formation, à chaque étape de leur projet d’apprentissage au travers du service recrutement placement, de la formation et du suivi pédagogique. Des ateliers de préparation sont proposés aux candidats à l’apprentissage dans le cadre de la recherche de leur entreprise. Enfin, un suivi professionnel et méthodique auprès des apprentis a permis cette année d’avoisiner un taux de réussite aux examens de 96%.

Les formations de proximité

Allizé-Plasturgie et le Cirfap s’efforcent de donner une réponse de formation à des entreprises situées dans des bassins excentrés au travers des UDA (Unités Décentralisées d’Apprentissage). Ainsi, régulièrement, de nouvelles Unités Décentralisées d’Apprentissage ouvrent en réponse aux besoins exprimés par les industriels sur les territoires. Ce fût le cas en 2016 pour un BTS des Industries Plastiques à Langres avec la volonté de poursuivre cette démarche pour des formations Bac pro ou un diplôme Ingénieur pour reprendre l’exemple de la Région Grand Est.

L’innovation pédagogique

Le CIRFAP est engagé dans un vaste chantier d’innovation pédagogique qui dépasse le déploiement de nouveaux outils pédagogiques connectés. Il s’agit aujourd’hui de construire les nouvelles pédagogies de demain afin :

  • de répondre aux attentes de nos apprentis en termes d’outils et favoriser ainsi notre attractivité
  • de permettre de nouveaux modèles économiques à nos sections de formations par la mise en place d’un enseignement de type « multimodale » et nous permettant la mutualisation de nos développements.

Ainsi le CIRFAP s’est doté de tableaux blancs interactifs, d’outils d’animation ou d’évaluation interactifs mais a surtout déployé une méthodologie autorisant d’imaginer d’autres modes d’apprentissage. Aujourd’hui, ce sont plusieurs modèles du BTS des Industries Plastiques qui peuvent être mis en oeuvre autrement que par l’enseignement « face à face » connu jusqu’à maintenant. Ce travail sera poursuivi en 2018 et cela, grâce au financement rendu possible par la collecte de la Taxe d’apprentissage.

COMMENT AFFECTER VOTRE TA ? COMMENT REMPLIR SON BORDEREAU ?
Lorsque vous remplirez votre bordereau, vous serez forcement dans un des ces cas :

> Votre entreprise a un apprenti ou plusieurs apprentis : vous devez obligatoirement attribuer votre quota vers le ou les CFA de vos apprentis en fonction des coûts pédagogiques. Si ces fonds ne suffisent pas à couvrir les coûts d’apprentissage, vous pouvez compléter le versement par le hors quota (ou barème). Compléter votre contribution en affectant également votre part hors quota : Il s’agit ici d’un levier fort pour prononcer votre soutien au développement de l’apprentissage ! A noter, pour les entreprises de plus de 250 salariés, assujetties à la CSA, si le montant du quota ne suffit pas à couvrir les coûts pédagogiques, la CSA doit obligatoirement être affectée à la couverture de ses concours financiers.

> Votre entreprise n’a pas d’apprenti : vous affectez au(x) CFA de votre choix la partie quota et la partie hors quota (barème) aux lycées et écoles de votre choix.

  • Le CFA, CIRFAP, préparant aux métiers de la plasturgie a besoin de votre soutien pour votre part quota
  • Les lycées et écoles ont également besoin de vos affectations pour votre part hors quota ou barème.

ACTUALITÉS : ET À L’HEURE D’UNE PROCHAINE RÉFORME…
Le nouvel exécutif a lancé cet automne des concertations avec les partenaires sociaux pour un projet de réforme concernant la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage. A l’heure où nous imprimons ce numéro, les groupes de concertations s’apprêtent à rendre leur rapport qui sera remis par Sylvie Brunet à l’exécutif. Cette dernière aura assuré, depuis le mois de Novembre, le pilotage de la concertation sur les points suivants :

  • la construction des diplômes : l’exécutif souhaite accélérer la rénovation des diplômes afin de mieux prendre en compte l’évolution des compétences ;
  • la carte des formations : l’objectif est de rendre le système plus réactif et de mieux prendre en compte les besoins des entreprises ;
  • le financement de l’apprentissage ;
  • le statut de l’apprenti et son accompagnement (maître d’apprentissage).

Un projet de loi est ainsi attendu pour le printemps 2018.

Service taxe d’apprentissage Allizé Plasturgie

> Christelle Gouret / c.gouret@cirfap.com 04-26-68-28-45
> Mathilde Soulé / m.soule@cirfap.com 04-72-68-28-26
> Charlotte Pautet / c.pautet@cirfap.com 04-72-68-28-00
Service taxe d’apprentissage API
Boris Venuat / bvenuat@api-ta.fr
01 44 01 16 07
taxe