Aller au contenu principal
Rentrée 2019 : les apprentis se préparent aujourd'hui

28 mai 2019

Rentrée 2019 : les apprentis se préparent aujourd'hui

Alors que la grande période des salons d’orientation arrive à sa fin, il est l’heure aujourd’hui d’accompagner les candidats dans leur recherche d’entreprise.

L’angoisse des familles est très présente. Maintenant que leurs enfants ont fait un choix, vont-ils réussir à trouver une entreprise d’accueil ? Notre principal argument de promotion de notre filière plasturgie était le besoin des industriels en matière de recrutement, il est l’heure aujourd’hui de leur montrer que ce discours n’était pas sans fondement. L’équipe du Cirfap, s’est engagé auprès des futurs candidats et de leur parent à les accompagner dans cette démarche et à les préparer à cela.

La plupart de ces jeunes n’ont jamais fait de CV, de lettre de motivation. Ils n’ont jamais passé d’entretien d’embauche. Ils sont un peu désoeuvrés et perdus. Il est temps de tenir les engagements pris et c’est ce qui est fait chaque année. Cette approche est la grande force du Cirfap et c’est très clairement ce qui distingue ce CFA des autres établissements.

Avant de proposer leur candidature aux industriels, la plupart des candidats participent à des ateliers de « Préparation à la recherche d’entreprises », dans lesquels, ils travaillent leur CV, leur lettre de motivation, et font même des simulations d’entretien. Ces étapes sont primordiales et rassurantes pour les familles. Les parents sont surpris… agréablement surpris. Tant d’écoles ont fait des promesses qu’elles n’ont pas tenu. Ils prennent conscience du sérieux et de l’engagement du CFA de la plasturgie.

Aujourd’hui, ils sont prêts. Plusieurs dizaines d’apprentis sont sur le starting-block pour trouver une entreprise qui les accueillera et accompagnera tout au long de leur Bac pro, BTS, licence… Maintenant que ces candidats à l’apprentissage en plasturgie ont été détecté et préparé, il reste la dernière étape : L’entreprise ! Les jeunes sont volatiles, le Cirfap a fait en sorte d’être à leur côté le plus longtemps possible. Par sécurité, ils ont postulé dans plusieurs formations. Si ces candidats ne passent pas d’entretiens rapidement, la filière plasturgie risque de les perdre. Il est si difficile de les attirer dans notre branche, il serait dommage de les laisser s’échapper maintenant. Pour ces premiers candidats, la balle est donc dans le camp des industriels.

Comment faire ? Contactez le Cirfap pour lui indiquer vos besoins de recrutement. Ils sont plusieurs dizaines aujourd’hui, qui sait combien ils seront dans un mois.

Ce n’est pas facile de faire un choix mais maintenant que j’ai choisi la plasturgie, j’espère que je vais trouver une entreprise. J’ai également postulé dans d’autres formations en apprentissage et pour être honnête, même si la plasturgie est mon premier choix, j’irai où je trouverai une entreprise d’accueil. »

ALBÉRIC, candidat BTS Europlastic et composites

Nous sommes contents, Guillaume semble enfin avoir trouvé sa voix, il nous parle tout le temps de sa visite des ateliers et de ce qu’il va pouvoir faire l’an prochain. Mais voilà, la recherche d’entreprise nous angoisse un peu, d’autant plus qu’il a 17 ans. S’il ne trouve pas d’entreprise, notre fils risque d’être très déçu.

Parent de Guillaume, candidat Bac Pro Plastiques et Composites 

Vos contacts en région

À lire aussi