Aller au contenu principal
Prix du plastique

05 juin 2020

Déconfinement : les prix du PP vont-ils augmenter ?

Le mois de juin s’accompagne d’une hausse de 11% du cours européen du propylène, soit 60 euros/tonne. Cela s’explique par l’augmentation des cours du pétrole brut et du naphta au mois de mai, motivée par le déconfinement de plusieurs pays et le retour de la demande.

Les prix européens du PP ont en revanche suivi une tendance baissière au cours des trois derniers mois. Juin pourrait marquer leur retour à la hausse. C’est en tout cas ce que les producteurs semblent espérer. Reste à savoir si la demande sera suffisamment importante pour justifier des augmentations de prix sur les polymères ?

Les prix européens du polypropylène ont toutefois atteint leur niveau le plus bas depuis 2009 en mai dernier, et ce après plusieurs mois de baisses. La demande pour cette famille de matériaux a en effet considérablement chuté au cours du confinement, ce qui n’a pas forcément été le cas de tous les grades polyéthylènes.

L’arrêt du secteur automobile a provoqué un effondrement du marché, et s’est également conjugué à un fort ralentissement du marché de l’électroménager, qui consomme aussi d’importants volumes de PP. La demande n’a donc pas été au rendez-vous, y compris fin mai lorsque les constructeurs et équipementiers automobiles ont redémarré.

L’éventuelle hausse des prix des polypropylènes dépendra donc du grade demandé. Les matériaux utilisés pour les applications médicales, pharmaceutiques ou d’emballage font l’objet d’une plus forte demande, et seront donc plus susceptibles de voir leurs prix augmenter parallèlement à ceux du monomère. Ceux des grades automobiles devraient au contraire rester stables.