Aller au contenu principal
couts

22 mai 2018

Monde : les prix de l’éthylène ne suivent pas la hausse des coûts énergétiques

Les prix spot de l’éthylène continuaient à baisser sur plusieurs marchés à travers le monde à la mi-mai, et ce malgré l’envolée des coûts énergétiques. Cela s’explique avant tout par l’abondance de l’offre. La production étasunienne risque d’ailleurs de continuer à tirer les prix du C2 vers le bas.

Les prix spot de l’éthylène ont atteint leur prix le plus bas aux Etats-Unis il y a deux semaines. L’offre y est en effet sur-capacitaire et les crackers tournent toujours à plein régime. Plusieurs nouvelles unités de production devraient démarrer au cours du second semestre 2018. Cet ajout de capacités devrait se chiffrer à 4 millions de tonnes annuelles. Cette tendance semble donc pérenne. 

Le cours du C2 aurait chuté de près de 350US$/tonne aux Etats-Unis depuis le mois de janvier 2018Celui du brut a en revanche atteint son plus haut niveau depuis novembre 2014. Cette explosion des prix a largement été causée par le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran.

Le baril de pétrole a enregistré une hausse de 6 dollars US lors de la deuxième semaine de mai (soit 71US$/baril environ), tandis que le cours du Brent a quant à lui augmenté de 6,5 dollars US sur la même période (77US$/baril environ). Cela s’est traduit par un sursaut des prix spot du naphta en Europe et en Asie. Ce dernier a en effet subi une hausse cumulative d’environ 70US$/tonne depuis le début du mois d’avril.

Les marchés spot de l’éthylène, tant en Europe qu’en Asie, ont défié cette hausse globale des coûts énergétiques. Le C2 a en effet suivi une courbe baissière au cours des trois dernières semaines. Cela s’explique à la fois par l’abondance de l’offre sur les deux continents et par les prix bas pratiqués par les producteurs basés aux Etats-Unis. Les prix européens ont en effet perdu près de 80 US$/tonne depuis la mi-avril.
 

L'édition de mai du BMP a lieu en ce moment-même !

L'enquête du mois de mai du Baromètre des Matières Plastiques est en cours ! Elle se tiendra du mardi 22 mai au mardi 5 juin. Il n'est donc pas trop tard pour vous y inscrire ! Pour ce faire, veuillez contacter Bibiane Arnaud-Barbaza ou votre Délégué Territorial.

Le BMP n'est destiné qu'aux adhérents des syndicats de la Fédération de la Plasturgie et des Composites. Seuls les répondants ayant fourni des données exploitables recevront la synthèse de l'enquête. Le traitement des réponses est effectué de façon scrupuleusement confidentielle, afin que l'anonymat des acheteurs et de leurs entreprises soit conservé.