Aller au contenu principal

07 avril 2020

Fused Filament Fabrication (FFF) : technologie industrielle avec OMNI 3D

La plateforme de fabrication additive d'Allizé-Plasturgie proposera un webinaire autour de la technologie FFF OMNI 3D mardi 28 avril de 14h à 15h, en co-animation avec Lemantek (lien d'inscription en bas de page). Pour un premier aperçu, retrouvez une explication du principe de fonctionnement et des matières disponibles pour cette technologie.

L'imprimante FFF OMNI 3D présente au sein d'Allizé-Plasturgie

La machine utilisée est une Factory 2.0 du fabricant OMNI 3D. Les caractéristiques de la machine sont les suivantes :  

  • Volume d’impression : 500 x 500 x 500 mm 

  • Filaments thermoplastiques compatibles : PLA, ABS, PC, PA12, PETG, PA6, PEI, PPS, ... 

  • Résolution selon l’axe z : jusqu’à 50 microns

  • Température plateforme max : 170°C 

  • Température chambre max : 70°C 

  • Température buse max : 360°C D

  • Software : Simplify3D 

  • Open source : gamme validée de profils pré-enregistrés mise à disposition par OMNI pour les industriels.

Nous vous invitons à découvrir cette technologie et tester ses possibilités au sein de la plateforme de fabrication additive d'Allizé Plasturgie. 

Investir l'avenir

L'action "Plateforme de fabrication additive" est financée dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir The plast to be, bénéficiant du soutien financier de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat

Qu'est ce que la technologie FFF industrielle ? 

La FFF (Fused Filament Fabrication) consiste à déposer de la matière couche par couche en utilisant un filament polymère qui est fondu (thermoplastique) à travers un bloc chauffant puis déposé sur le plateau. La pièce est ainsi construite au fur et à mesure couche par couche.

Schéma FFF

La particularité de la Factory 2.0 réside dans le fait que l’impression se fait dans une enceinte fermée pouvant imprimer des pièces de 500x500x500 mm maximum. Cette dernière étant chauffée jusqu’à 70°C, cela limite le phénomène de warping et de retrait. De plus cette imprimante possède 2 buses et peut donc réaliser des pièces composées de 2 matières différentes ou avec deux tailles de buses différentes. Ces buses peuvent atteindre des températures de 420°C et permettent ainsi de venir travailler avec une grande diversité de filaments plastiques. De plus, le volume d’impression est très grand et permet de réaliser des pièces de gros volumes. 

Les matériaux disponibles

Matières OMNI3D

Les performances de la technologie FFF

  • Grands volumes d’impression (jusqu’à 500x500x500) 

  • Large choix de matière grâces aux buses atteignant 420°C, à une enceinte fermée atteignant 70°C et un plateau à 170°C 

  • Possibilité de réaliser des pièces bi-matières ou renforcées grâce aux 2 têtes d’extrusion 

  • Qualité de surface très intéressante pour une technologie utilisant des filaments 

  • Mécanique et électronique fiable et robuste avec une meilleure répétabilité et précision que des machines d’entrée de gamme

  • Calibration automatique du plateau en verre 

Omni 3D

Pour découvrir des cas d'applications concrets de fabrication additive dans la plasturgie et retrouver une explication complète du procédé, inscrivez-vous au webinaire mardi 28 avril de 14h à 15h :

Comment développer l'agilité de votre outil de production à travers la fabrication additive FFF ?
Animé par Allizé-Plasturgie | Lemantek, Guillaume Cabrié, CEO

Sur le même thème
Pour aller plus loin