Aller au contenu principal
Barbier plastique agriculture

24 février 2020

Les films plastiques : application indispensable pour l’agriculture

Echanges avec Ségolène Vassal, Secrétaire Générale du Groupe Barbier (Sainte-Sigolène) pour lequel, depuis des années, la préservation de l’environnement et l’économie circulaire sont au coeur de la stratégie et des investissements. Eclairage sur une organisation pour laquelle le recyclage n’est pas nouveau et qui ne compte pas s’arrêter là.

Pouvez-vous présenter le Groupe Barbier, son histoire et son organisation ?

Fondé en 1955 par Abel Barbier, le Groupe Barbier est leader français dans la fabrication de films polyéthylènes destinés à l’industrie, l’agriculture et le commerce. En 2018, l’entreprise familiale a fêté ses 63 ans et emploie plus de 700 salariés répartis sur cinq sites, notamment dans les villes de Sainte-Sigolène et de Monistrol-sur- Loire. En constituant un socle de valeurs (respect du client et des collaborateurs, innovation et ancrage fort) et sa pérennité, le Groupe réalise un chiffre d’affaires de 266 millions d’euros, dont plus de 30% à l’export. Ses marchés sont l’industrie (55%), l’agriculture (24%) et la sacherie (21%). Le Groupe Barbier s’engage sur une fabrication française, une production fonctionnelle et compétitive grâce à ses outils sans cesse renouvelés et modernisés ainsi que sur une éco-responsabilité et un développement durable de ses produits. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, la préservation de l’environnement et l’économie circulaire sont au coeur de sa stratégie et de ses investissements.

Données 2018

Avec des conditions climatiques de plus en plus difficiles et une population mondiale en augmentation, les films plastiques deviennent incontournables. En 2018, Le Groupe Barbier a transformé 155.000 tonnes de polyéthylène. Aujourd’hui, 25% de ses matières sont d’origine durable (matières premières recyclées à hauteur de 20% et matières biodégradables à hauteur de 5%) avec un objectif de 45% d’ici 2025. Chaque année, l’entreprise consacre 3 millions d’euros à la recherche et développement et investit en moyenne 5 à 7% de son chiffre d’affaires.

Quels sont les produits, applications que vous commercialisez ? Qui sont vos clients ?

Nous avons divisé nos produits sur trois marchés. Tout d’abord, nous avons le secteur industriel pour lequel nous fabriquons et proposons essentiellement des films de regroupement et des films de palettisation. Nos principaux clients sont des grands acteurs de l’agroalimentaire, du bâtiment et de l’automobile, mais aussi des distributeurs. Ensuite, en ce qui concerne la partie agricole, nous produisons notamment des films d’enrubannage, d’ensilage, de paillage, de serre mais également de semiforçage. C’est pourquoi, nos clients sont majoritairement des distributeurs et des grands utilisateurs/agriculteurs. Enfin pour le domaine de la sacherie, nous usinons des sacs poubelles, des sacs de tri sélectif et des sacs rouleaux fruits/légumes. Ainsi, nos acheteurs sont principalement issus de la grande distribution, des collectivités, des acteurs de l’hygiène.

Quels sont les produits/applications/services que vous avez développés spécifiquement pour des applications agricoles ?

En plus d’une évolution constante de ses gammes de produits agricoles, le Groupe Barbier a activement contribué à la création, en 2009, de la filière APE (Agriculture Plastique et Environnement). Cette filière permet de collecter et de valoriser les films agricoles usagés en France. Aujourd’hui, grâce à elle, 75% des films mis sur le marché sont récoltés et recyclés à plus de 95%. De plus, l’entreprise familiale est également impliquée dans ces mesures d’économie circulaire au niveau international, notamment en Allemagne, Angleterre et Espagne. Par ailleurs, pour remplacer les paillages en polyéthylène difficiles à valoriser, le groupe a développé dès les années 2000, une solution de paillage biodégradable. Enfin, l’entreprise a mis en place un atelier de découpe de film de serre pour répondre aux demandes de service (couverture de serre).

Barbier - 25% de nos matières sont d’origine durables

Quels sont, selon vous, les bénéfices des plastiques pour ces applications ?

Les films plastiques présentent de nombreux avantages pour le maraîchage et l’horticulture notamment pour la protection contre les intempéries, telles que la pluie, le vent, la grêle ou encore le froid. Ils améliorent autant la précocité des cultures que les rendements. Ces applications, selon les films utilisés, réduisent la consommation d’eau et l’utilisation de produits phytosanitaires tels que les fongicides et herbicides. Elles diminuent aussi les lessivages des amendements et fertilisants et permet ainsi une augmentation en termes d’efficacité. Enfin, les films plastiques améliorent les conditions de conduite des cultures avec une meilleure gestion du microclimat. Ils présentent comme avantage pour l’élevage la conservation des valeurs nutritives et énergétiques des fourrages servant d’alimentation au bétail pour l’hiver.

Quelles tendances observez-vous sur ce marché et quels sont vos axes stratégiques de développement ?

Pour le Groupe Barbier, les grandes tendances actuelles sont d’une part le développement des films biodégradables et d’autres part les produits de plus en plus techniques. Par ailleurs, nous avons défini quatre grands axes de développement. Tout d’abord, nous souhaitons limiter l’empreinte carbone de nos produits. Ici, il est question de diminuer la part de matière première d’origine fossile dans nos productions. C’est pourquoi, nous déployons des produits toujours mieux éco-conçus. Ensuite, nous aspirons à nous inscrire pleinement dans une économie circulaire en incorporant de manière accrue des matières premières recyclées, mais aussi lorsqu’il n’est pas possible de récupérer les films, notamment pour le paillage, de développer des produits biodégradables. Enfin, nous désirons améliorer les comportements mécaniques de nos films ainsi que leurs qualités agronomiques. En effet, nous savons que la bonne association entre nos matériaux et nos machines est indispensable pour une solution performante et pérenne. Ainsi, nous travaillons de près avec nos fabricants de machine.