Aller au contenu principal
Impression 3D d'empreinte EnvisionTEC

04 mai 2020

L'impression 3D résine EnvisionTEC : précision et haute qualité

L'impression 3D résine avec la technologie EnvisionTEC, comment ça marche ? Découvrez son fonctionnement à travers le retour d'expérience de la plateforme d'Allizé-Plasturgie qui intègre l'imprimante 3D Vector 3SP.

La plateforme de fabrication additive a animé un webinaire mardi 12 mai dernier, avec EnvisionTEC et Kreos autour de l'impression 3D résine. Ce webinaire était l'occasion de répondre aux questionnements de nombreux industriels et de montrer comment la technologie EnvisionTEC réinvente le prototypage et les outillages (voir le replay). Découvrez une explication du principe et de ces fonctionnalités.

L'imprimante 3D EnvisionTEC présente au sein d'Allizé-Plasturgie

La machine utilisée est une Vector 3SP du fabricant EnvisionTEC. Les caractéristiques de l'imprimante 3D sont les suivantes :

  • Volume d’impression : 300 x 200 x 275 mm
  • Précision dimensionnelle : 100-150 microns
  • Volume de la cuve : 40 L
  • Software (slicer) : Perfactory RP

Nous vous invitons à découvrir cette technologie et tester ses possibilités au sein de la plateforme de fabrication additive d'Allizé Plasturgie. 

Investir l'avenir

L'action "Plateforme de fabrication additive" est financée dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir The plast to be, bénéficiant du soutien financier de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat

Imprimante 3D EnvisionTEC

L'impression 3D sur base résine, comment ça marche ?

La SLA (stéréolithographie) consiste à venir solidifier une résine liquide de manière localisée à l’aide d’un rayonnement UV : c’est la photopolymérisation. Couche par couche, la lumière transforme la résine liquide en pièce solide. Pour ce faire le plateau est plongé dans un bac de résine liquide qui va descendre au fur et à mesure que les couches se font.

La technologie d'impression 3D résine 3SP d'EnvisionTEC est un dérivé de SLA, principalement utilisée dans le cadre de la création de prototypes mais aussi pour la création d’empreintes polymères utilisées dans les presses à injecter.

Impression 3D résine SLA

L'imprimante 3D Vector 3SP, utilisée dans la plateforme de fabrication additive, permet la production de grandes pièces à des vitesses d’impression rapides sans sacrifier la qualité de surface ou la précision. Elle permet d’imprimer des pièces complexes géométriquement et d’obtenir des pièces avec des bonnes finitions. Néanmoins cette technologie nécessite un post traitement important : les pièces imprimées doivent être trempées dans l’alcool isopropylique une vingtaine de minutes, puis passées au four à UV pendant 1 heure pour atteindre les propriétés mécaniques et thermiques optimales.

Quel type de résine choisir ?

La résine utilisée par la plateforme de fabrication additive sur cette imprimante 3D est la E-RigidForm, c’est une résine polyuréthane qui permet l’impression de pièces dures et rigides, essentiellement pour la création de prototypes. Les domaines d’applications sont variés : aéronautique, automobile, grande consommation, éducation, industrie.

Matières pour l'impression 3D SLA

Propriétés physiques de la E-RigidForm

D’autres résines peuvent aussi être utilisées pour des applications variées :

  • ABS Hi-Impact : il s’agit d’un ABS extrêmement flexible pour la technologie 3SP, utilisable pour une grande variété d'applications, y compris les articles snap-fit et les applications d'assemblage qui nécessitent une certaine élasticité. C’est un matériau robuste, adapté aux prototypes de haute qualité, idéal pour des applications en automobile ou biens de consommation par exemple. Capable de contenir un effort et une force élevés, il reste suffisamment stable pour la production de pièces usuelles.
  • E-Glass 2.0 : c’est un matériau transparent doté d'une excellente qualité de finition de surface et d’une excellente résolution. Il permet de simuler des plastiques transparents et du verre pour une variété d'applications  : optique, médical, éclairage, effets spéciaux, emballage, art... Le point fort de cette résine est sa stabilité dimensionnelle qui offre la possibilité de l'utiliser à la fois pour les prototypes et les applications d'utilisation finale.
  • E-Model : cette résine est utilisée pour répondre à une grande variété de besoins :modélisations dentaires et orthodontiques à haute précision,  prototypes de conception de qualité de production, ou encore  produits d'utilisation finale. La force d’adhérence de cette résine est très élevée et évite alors un retrait ou une déformation de la pièce. La faible viscosité du matériau liquide permet un nettoyage rapide et facile des pièces imprimées.
  • E-Rigid PU : il s’agit d’une résine polyuréthane pour imprimer en 3D des pièces à usage final et des pièces prototypes qui rivalisent avec les plastiques moulés par injection. C’est une résine dure et rigide qui conserve également une bonne résistance, marquée par la flexibilité et la résistance à l'impact. Avec une dureté d’environ 75 Shore D (similaire à un plastique d'uréthane coulé) ce matériau est polyvalent et robuste.
  • E-Tool 2.0 : c’est une résine composée de Borosilicate de Barium, connu pour sa chaleur et sa résistance chimique, qui permet de réaliser des moules d'injection pouvant résister à des chaleurs et des pressions élevées. Cette matière permet d’obtenir des outillages très précis avec une finition de surface lisse.
  • FormCast Powered by Somos : ce matériau à double usage offre une précision et une finition de surface de première qualité pour des moulages exceptionnels. Matériau avancé de qualité technique, FormCast produit des prototypes fonctionnels avec des propriétés semblables à celles de l'ABS. Cette résine est issue d’une formulation sans antimoine et délivre un burnout très propre avec de faibles cendres résiduelles. Il en résulte un gain de temps pour préparer les moules et permet la production de pièces métalliques en titane et super alliage.

Les performances de l'impression 3D EnvisionTEC

  • Modèles de haute qualité notamment en surface.
  • Prototypes précis, aspect de surface lisse.
  • Haute précision et finesse du détail, obtention de formes géométriques complexes.
  • Temps d’impression plus faible que les autres technologies sans perdre en qualité d’impression.

Impression 3D empreinte EnvisionTEC

Pour découvrir des cas d'applications concrets d'impression 3D dans la plasturgie et retrouver une explication complète du procédé avec l'imprimante EnvisionTEC, regardez le replay de notre webinaire.

Sur le même thème
Pour aller plus loin