Aller au contenu principal
En 2021, Allizé-Plasturgie devient en savoir plus
Mainex, optimise l'extrusion de film et de feuille

19 octobre 2020

Mainex, optimise l'extrusion de film et de feuille

Fort du savoir-faire de ses partenaires, Mainex propose des solutions adaptées pour l’extrusion de film et de feuille. L’objectif : répondre aux besoins de flexibilité des matières premières au regard des matériaux recyclés, garantir la qualité des produits, optimiser les capacités en réduisant les investissements et les coûts de production.

Des solutions de recyclage dans l’air du temps

Notre partenaire allemand Gneuss nous permet de proposer des solutions pour le recyclage des emballages en PE et de relever un défi : satisfaire une forte demande d’emballages plastiques, optimiser la pratique du recyclage et la réduction des déchets.

L’Union européenne a élaboré des directives juridiques qui stipulent que d’ici fin 2025, 50 % des emballages en plastique mis sur le marché dans un État membre de l’UE devront être recyclés, 55% fin 2030, et 100% fin 2040. Le marché réagit déjà : selon un récent rapport du cabinet de conseil britannique Eunomia, la consommation de R-PET dans l’UE en 2018 était d’environ 1,4 million de tonnes (26 % de la demande totale de PET). D’ici 2030, les experts s’attendent à une augmentation de la demande de R-PET proche de 55 %.

Cette utilisation accrue de matériaux recyclés est complexe pour de nombreux fabricants d’emballages. Un taux de recyclage allant jusqu’à 100 % et la conception recyclable requise ne répondent pas toujours aux exigences en matière d’emballage, notamment pour les emballages alimentaires, en termes de couleur, de pureté, d’odeur et de propriétés mécaniques. Obtenir les propriétés adéquates avec les équipements existants conçus pour le traitement des matières vierges est une tâche ardue.

L’investissement dans une nouvelle ligne n’est pas toujours économiquement et techniquement possible. L’alternative proposée par notre partenaire est la modernisation des lignes actuelles pour l’adapter à l’utilisation de matières recyclées.

Les niveaux élevés et fluctuants de contamination de la matière d’entrée constituent le problème majeur dans le procédé de recyclage, d’autant qu’avec la demande croissante d’emballages à haut taux de recyclés, les matières de haute qualité sont devenues rares, d’où le recours à des matières de qualité inférieure avec des degrés de contamination plus élevés.

« Un procédé et des dispositifs évolutifs qui s'inscrivent dans l'industrie 4.0 »

Les systèmes de filtration rotative Gneuss dotés d’une technologie de contre-lavage assurent un nettoyage continu et limitent les pertes de matière. Par ailleurs, l’extrudeuse MRS permet une élimination par dégazage sous vide des contaminants volatiles (solvants, stabilisateurs, huiles, absorbeurs d’acétaldéhyde…), et de l’humidité. Enfin, le viscomètre en ligne VIS complète le procédé en fournissant en continu le taux de cisaillement représentatif de la viscosité dynamique permettant ainsi son réglage en ligne.

Extrudeuse MRS

A noter que les autorités américaines FDA ont accordé à la technologie d’extrusion MRS de Gneuss une lettre de non-objection.

D’autre part, en Europe, le procédé de recyclage de Gneuss a reçu l'approbation de l'EFSA pour le traitement de 100 % de PET post-consommation sur les lignes de traitement des feuilles de thermoformage. Autre problématique à résoudre concernant la fabrication des films bulle : la multiplication des matières premières et des couches complique leur traitement, leur transport et leur dosage. Les kilomètres de tuyauteries, le nombre élevé de connections, d’aiguillages manuels, et de circuits de vide génèrent des erreurs, des pertes de matières, des contraintes dans l’utilisation des matières, un surcoût d’énergie, et rendent pratiquement impossible la traçabilité des consommations.
Dans ce domaine, notre champ de compétences est complété par le savoirfaire de notre associé Alimatic, qui a déjà réalisé plusieurs centrales matières en Espagne et en France, avec des systèmes de dosage et des dispositifs de distribution complètement automatisés.

Des solutions de stockage et de distribution automatisées

Depuis près de 40 ans, Alimatic conçoit et réalise dans le monde entier, des installations de réception des matières plastiques, des silos de stockage, de transport pneumatique, des doseurs gravimétriques et volumétriques, des sécheurs et déshumidificateurs. L’entreprise alimente tout type de machine de transformation des plastiques. Plus de 500 installations complètes ont été réalisées. Une expertise de longue date confirmée par la fidélité de nos clients.

L’utilisation de vannes multivoies et de vannes de déviation développées par Alimatic permet la sélection automatique depuis des silos, trémies ou big bags, en toute fiabilité. La seule intervention manuelle consiste à indiquer le point de départ et le point d’arrivée de la matière sur le panneau de contrôle.

La dernière innovation a été la conception du principe d’anneau de vide qui permet la dissociation du système de transport et du système de vide, unifié dans un collecteur central. Toute l’installation est contrôlée par un automate et des variateurs de vitesse pour une meilleure efficacité énergétique. Les avantages sont incontestables : augmentation de capacité de l’installation, réduction de la consommation énergétique, possibilité de transports multiples de matières simultanément, aucune possibilité d’erreur humaine, maintenance minimisée, avec une installation résolument compacte.

Le système de contrôle créé par notre partenaire assure une gestion complète de l’installation, avec des graphiques de suivi des opérations et des économies d’énergie. Un procédé et des dispositifs évolutifs qui s’inscrivent dans l’industrie 4.0.