Aller au contenu principal
Marmillon et l’Esat de Recoubeau

18 novembre 2019

Projet gagnant entre le groupe Marmillon et l’Esat de Recoubeau de la Croix Rouge française !

L'ESAT, une vocation sociale et professionnelle

L’Esat (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), implanté à Recoubeau-Jansac (26), administré à la Croix Rouge française, accompagne des personnes en situation de handicap dans un parcours social et professionnel personnalisé. Ces ateliers, spécialisés dans la câblerie/ filerie destinée au secteur de l’aéronautique et dans la soudure ultrason, possèdent un fort savoir-faire dans ce domaine et un important parc machine (28 générateurs à ultrason 20, 35 et 70 khz). Fort de 20 ans d’existence, l’atelier est doté d’un effectif de 66 salariés à temps plein. 8 moniteurs d’atelier sont en charge du personnel et affichent une double compétence : la capacité à développer des projets industriels, à accompagner et former le personnel en situation de handicap, et à faciliter l’acquisition de nouveaux savoir-faire de manière pérenne. Les soudures sont effectuées dans une optique développement durable. En effet l’assemblage des pièces est réalisé sans ajout de colle, et sans le moindre additif. L’Esat exerce pour une grande diversité de marchés : para-médical, agro-alimentaire, domotique, marché de la piscine, et le secteur de l’aéronautique. Le crédo au quotidien : favoriser l’inclusion des salariés dans le milieu social et économique, tout en garantissant une qualité irréprochable de ses fabrications aux clients industriels.

Un partenariat réussi avec le groupe Marmillon

Le fil conducteur de cette collaboration est la proximité de marché via la soudure à ultrason et la volonté de la société GEMplast à Oyonnax issue du groupe Marmillon, spécialisée dans le secteur d'activité de la fabrication de pièces techniques à base de matières plastiques, d’allier le progrès économique et le progrès social. Le défi de ce projet a été le développement d’une pièce en styren répondant à des exigences particulières. A savoir deux critères majeurs : la résistance à une force d’arrachement donnée et l’étanchéité des pièces après soudure US. Après signature des clauses de confidentialité et 10 mois de travail en lien avec le service des méthodes et les encadrants de l’Esat, les premières pièces sont en production

Damien Reymond Directeur adjoint de l’Esat s’est exprimé sur le fonctionnement et les valeurs de l’Esat :

Notre objectif est de coentreprendre avec nos donneurs d'ordre, de solutionner leurs contraintes, afin d'assurer des activités pérennes aux travailleurs en situation de handicap, qui leur permettent de développer leur potentiel, de monter en compétence grâce aux différents apprentissages qu'ils sont amenés à opérationnaliser, en regard d'activités qui génèrent des progrès en technicité et complexité. En effet, l’aspect évolutif des postes de travail permet aux personnes en situation de handicap d’accéder à des niveaux supérieurs (polyvalence, savoir-faire) et de progresser sur le plan cognitif (programmation d’automates de coupe pour les activités de filerie destinées à l’aéronautique par exemple). Notre volonté d'intégration des usagers nous amène naturellement à encourager les mises à disposition individuelles des résidents mais aussi à proposer aux entreprises des prestations en équipes (sous la responsabilité d'un enducteur technique) sur leurs sites. Ainsi, au cœur des attentes de nos clients, nous modernisons nos méthodes de travail, mais surtout nous permettons à l'ensemble des usagers d'accéder, de se confronter professionnellement au milieu ordinaire, un pas de plus en direction de l’inclusion.

 
 

Contact