Aller au contenu principal
Romi France : expertise dans les machines-outils et presses à injecter

28 avril 2020

Romi France : expertise dans les machines-outils et presses à injecter

Rencontre avec Fernando Arantes, directeur de l’entité ROMI France. Histoire d’un groupe référent à l’international dans le domaine des machines-outils et des presses à injecter qui a démarré son activité dans les années 30 au Brésil comme une petite fonderie.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et ses évolutions jusqu’à aujourd’hui ?

L’histoire commence dans un cadre modeste : Américo Emilio Romi, un italien de Florence, venu au Brésil, crée en 1930 un atelier de fonderie, dans son garage à São Paulo. La petite entreprise amorce alors une forte progression avec le développement de tours mécaniques dès 1941 et une activité d’export en Argentine. 1974 marque une nouvelle étape significative dans la vie de l’entreprise avec la création de presses à injecter les thermoplastiques.

En 2001, Romi crée sa filiale en Allemagne, Romi Europe GmbH, afin de soutenir et piloter la distribution des produits par le biais de ses différents sites européens. Aujourd’hui, notre entreprise a acquis une dimension internationale, dans le domaine des machines-outils et des machines de moulage de plastique. Le groupe Romi a fait l’acquisition de la société Sandretto et de ses filiales commerciales européennes en 2008. En 2012 Romi devient propriétaire du constructeur allemand de machines-outils haut de gamme Burkhard & Weber.

Actuellement, notre entreprise rayonne à l’international, avec un effectif de 1800 collaborateurs et affiche un chiffre d’affaires d’environ 220 millions d’euros dont 4 % sont dédiés à la recherche et au développement. Nos filiales directes sont implantées en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Angleterre, aux États-Unis et depuis peu au Mexique. Nous fournissons une gamme de secteurs étendue : fabrication de composants pour l’automobile, biens de consommation, machines et outils agricoles, machines et équipement industriel. Nous développons un large portefeuille de produits tels que les centres d’usinage verticaux et horizontaux, les tours CNC à banc plat et à banc incliné ainsi que les tours verticaux. Notre savoir-faire se révèle aussi via la fabrication de presses à injecter de gros tonnage, des presses écoénergétiques, et d'une gamme de presses hydrauliques de grande précision. Ces machines nous permettent d’exercer pour les marchés du bâti-ment, la PLV et l’automobile.

Animés par une volonté constante de performance, nous accompagnons nos clients en leur proposant des formations ciblées dispensées par nos techniciens d’une expertise confirmée. Si nécessaire, les dépannages sur site sont effectués la plupart du temps dans la journée. Par ailleurs, nous mettons à leur disposition une hotline gratuite afin d’être en capacité de fournir des réponses techniques à tout instant, notre crédo étant d’optimiser la compétitivité de nos industriels. En parallèle, notre site de Lyon est doté d’un stock de pièces détachées de première urgence.

Romi dans le monde

  • 9 implantations
  • 1 800 salariés
  • 220 millions d’euros de chiffre d'affaires
  • 155 000 machines installées

Romi France

  • 20 collaborateurs
  • 5 millions d’euros de chiffre d'affaires 
  • Une implantation de plus de 1100 m²
  • Une présence commerciale
  • Un département technique
  • Un magasin de pièces détachées (27 000 pièces référencées)

Si l’on parlait un peu de vous et de votre équipe lyonnaise ?

J’ai 40 ans et suis de formation ingénieur en génie mécanique. J’ai travaillé durant 5 ans à la maison mère au Brésil, puis en 2015, je me suis rendu à Lyon afin de prendre la direction du site France et l’on m’a également confié le management du site de Barcelone. Mes collaborateurs sont des techniciens très spécialisés et expérimentés, ce qui permet de fournir un service très réactif. L’équipe est composée de jeunes et d’anciens salariés de plus de 20 ans d’ancienneté. Un bon équilibre en termes de connaissances et de partages d’expériences dont je suis plutôt satisfait. Notre site français anime un réseau d’environ 400 clients.

Quelles sont vos ambitions pour Romi France dans les années à venir ?

Nous envisageons de recruter des techniciens dans le cadre de notre expansion à l’international. Sur le plan technique, notre projet est de rénover les parcs machines de nos clients, parfois équipés de machines obsolètes d’une quarantaine d’années. Nous avons à cœur de développer une véritable stratégie de rénovation des équipements, dans une optique de performance mais aussi d’économie d’énergie. Nous sommes en capacité de proposer des solutions permettant de diviser par trois la consommation d’énergie. Pour ce faire, notre équipe réalise une étude financière et technique pour accompagner l’industriel.

D’autre part, un autre projet est en réflexion cette année : le lancement d’une nouvelle gamme de presses à injecter. Autre action à mener : développer la fabrication additive, l’impression métallique et l’usinage. Les idées foisonnent... Enfin, pour conclure, je dois souligner que Romi, forte d’un long parcours, va fêter ses 90 ans en 2020. L’entreprise a encore de beaux jours devant elle...

Contact

À lire aussi