Aller au contenu principal
plateforme FA

18 avril 2019

La plateforme de fabrication additive, un lieu d'échange et d'apprentissage

Investir l'avenir

L'action "Plateforme de fabrication additive" est financée dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir The plast to be, bénéficiant du soutien financier de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat

Dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA) « The plast to be », piloté par Allizé-Plasturgie, la plateforme de fabrication additive a été installée en fin d’année au sein du nouveau siège social du syndicat. Un projet développé en partenariat avec la plateforme Plastétude du Lycée Arbez Carme d’Oyonnax, qui a pour vocation d’accompagner les entreprises dans le développement de l’innovation et le positionnement sur de nouveaux marché. Nous avons interviewé Jocelyn Guimbaud, en charge de la plateforme d’Allizé-Plasturgie, afin qu’il nous explique les spécificités de cet espace ouvert aux industriels de la filière plasturgie & composites.

Pouvez-vous nous préciser à quel public s’adresse la plateforme de fabrication additive ?

Depuis quelques années, le terme « fabrication additive » est devenu familier et a ainsi intégré le lexique des industriels qui en entendent beaucoup parler, que ce soit sur les salons, lors de conférences ou encore dans des publications. Toutefois, encore bon nombre d’entre eux ne perçoivent pas complètement tout ce que ce procédé signifie et implique. Ainsi, on constate que beaucoup d’industriels se questionnent : « Est-ce que la fabrication additive a un intérêt pour moi ? Comment l’intégrer au mieux au sein de mon entreprise, et qu’est-ce que cela nécessite en termes d’investissement ? ». Cette plateforme a ainsi été conçue afin d’apporter des réponses à tous les industriels s’interrogeant sur les avantages de la fabrication additive pour le développement de leur entreprise, et ayant d’ores et déjà identifié certains besoins dans ce domaine.
Les industriels peuvent nous contacter par téléphone ou par mail pour une première prise de contact afin que nous en sachions plus sur leurs attentes. Nous pourrons ensuite leur fournir un premier avis à distance. Il s’agit d’une première approche avec des conseils de premier niveau, tels que de la mise en relation ou des recommandations élémentaires sur des problématiques matières ou process. Pour ceux qui auraient déjà construit un projet plus concret et détaillé, nous nous orienterons sur une prise de rendez-vous afin de travailler ensemble. La première rencontre pourra être organisée dans les locaux des industriels, cela nous permettra d’avoir une vision globale sur leur process et sur leur environnement de travail, pour pouvoir les aider à établir leur cahier des charges. Cette étape permet d’identifier bien en amont tous les éléments qui devront être intégrés au budget global.

Peu importe le niveau de compétences de nos interlocuteurs, nous sommes à leur écoute. Être novice n’est pas un frein, car nous saurons comment accompagner les entreprises de manière personnalisée.

Nous pouvons notamment proposer des journées découvertes, qui peuvent être organisées en présence de quelques collaborateurs, afin de découvrir nos différentes machines ainsi que les matières et applications en lien avec ces dernières. Les industriels seront ainsi guidés dans l’univers de la fabrication additive et pourront repartir avec des cas concrets d’application en lien avec leurs attentes.

 

Pouvez-vous nous expliquer les spécificités de cette plateforme ? Qu’est-ce qui la distingue d’un fab lab classique ?

Nous souhaitons que cette plateforme de fabrication additive soit reconnue comme un centre d’expertise technique. C’est ainsi un espace uniquement professionnel, tant en termes de pratiques que de cibles. Il ne s’agit pas simplement d’aider les entreprises dans la réalisation de leurs projets, nous serons également présents à leurs côtés pour les accompagner dans l’innovation et le développement de leurs produits. Nous avons souhaité avoir une plateforme indépendante car c’est l’assurance, pour nos industriels, de bénéficier de conseils objectifs et impartiaux. De même, nos prestations n’ont pas pour objectif de faire concurrence à l’une de nos sociétés adhérentes. Bien au contraire, l’espace se positionne plutôt comme un médiateur, un facilitateur au service du développement des projets de nos industriels.
Notre plateforme de fabrication additive se distingue également par son organisation. Elle est gérée par un coordinateur polyvalent, qui se tient à disposition des entreprises pour les épauler et les guider sur chacun de leurs projets. La plateforme est rattachée au service Matériautech d’Allize-Plasturgie, avec qui elle travaille conjointement. Ainsi, elle peut s’appuyer sur l’expertise de ses experts afin de répondre à toutes les questions d’ordre matières, process et innovation. L’équipe Matériautech accompagne déjà les industriels sur toutes leurs problématiques techniques, ainsi que sur des prestations de conseil, notamment pour les aider à valider le choix de leur matière et des techniques de transformation. Le partenariat avec la plateforme Plastétude du Lycée Arbez Carme, vient également renforcer les moyens et les compétences au sein de cet espace collaboratif. La coexistence de ces deux plateformes complémentaires permet ainsi de mutualiser les équipements et de proposer des solutions complètes pour pouvoir répondre à toutes les problématiques des industriels.

Aspects non pris en charge par la plateforme fabrication additive :

  • La partie conception et création de fichiers 3D, de pièces ou d'outillages, devra être gérée par les entreprises soit en interne, soit par le biais de notre réseau d’entreprises partenaires, ou encore via la sous-traitance.
     
  • De même, au sein de la plateforme, nous pourrons réaliser uniquement des préséries de validation. Pour toute production de pièces en série les industriels devront faire appel à un prestataire. Néanmoins, nous pourrons leur faire bénéficier de notre large fichier de contacts afin de les mettre en relation avec des entreprises ciblées.

 

Quelles sont les prestations qui seront proposées aux industriels au sein de la plateforme de fabrication additive ?

Cette plateforme d’expertise a pour but d’aider, de conseiller mais aussi d’accompagner les entreprises, sur la sélection d’équipements, ou sur la réalisation de pièces en petites séries dans le cadre d’une validation projet. Cet espace est aussi voué à accueillir des essais matières afin de permettre aux industriels de valider les matériaux les plus adaptés à leurs projets. Enfin, la plateforme fabrication additive proposera aux entreprises, quel que soit leur niveau de connaissance, des groupes de travail ainsi que des modules de formation, qui seront animés par le CFP-CIRFAP via un accompagnement de proximité. Cette prestation leur permettra de monter en compétences sur le sujet pour atteindre un niveau expert.

L’offre de service de la plateforme se découpe en 4 grands axes : 

  • Le premier est dédié à la découverte de la fabrication additive, notamment au travers de journées permettant aux entreprises d’en savoir plus, sur les matières et les technologies les plus couramment utilisées en impression 3D. Cette partie intègre également une prestation de conseil sur la partie technique et financière des projets, ainsi qu’un accompagnement sur le développement produit.
     
  • Le second s’adresse à des entreprises ayant déjà une bonne connaissance du domaine de la fabrication additive, et souhaitant être conseillées sur le contenu et le développement de leur projet. Cela implique notamment une analyse approfondie de l’entreprise afin de fournir une aide la plus adaptée possible, au choix des équipements ou à la validation du duo matières/technologie.
     
  • Un autre axe est consacré aux actions de partenariats, et se traduit par une large promotion du savoir-faire des entreprises partenaires, mais également par la location d’équipements ainsi que la formation à l’utilisation des machines d’impression 3D.
     
  • Le dernier axe de notre offre de service est dédiée à la conception de valisettes de présentation avec démonstrateurs, afin de promouvoir la fabrication additive et faire connaître ses spécificités.

 

Pourquoi devenir partenaire de la plateforme, quels sont les avantages ?

Devenir partenaire de la plateforme fabrication additive c’est la garantie d’un accompagnement personnalisé tout au long de ses projets, mais surtout de bénéficier d’une promotion de son savoir-faire industriel au niveau international. Le travail des partenaires industriels sont ainsi mis en lumière au travers de diverses communications mais également par la production d’échantillons démonstrateurs ou encore par l’organisation de journées techniques. A l’écoute, l’équipe de la plateforme fabrication additive vous propose des suivis personnalisés, sur rendez-vous, afin d’étudier en détail ce qui fait la valeur ajoutée de votre entreprise et comment la valoriser par des actions collaboratives. Devenir partenaire, offre également l’opportunité de rejoindre une communauté de professionnels de la fabrication additive, via l’intégration de groupes de travail gérés par compétences. 

L’occasion pour les industriels de rencontrer des entreprises faisant face aux mêmes problématiques qu’eux, d’agrandir leur réseau de contacts mais surtout de pouvoir continuer à développer leurs connaissances sur un domaine en pleine mutation.

 

Pourquoi constate-t-on autant d’engouement pour la fabrication additive ? Quels sont les perspectives d’avenir de ce domaine dans le milieu industriel ?

La fabrication additive s’inscrit dans une véritable révolution numérique, qui offre de nouvelles perspectives et de nouvelles pratiques de travail pour les industriels. En effet, ce process favorise l’innovation par sa capacité à concevoir et à développer des produits autrement. Par exemple, aujourd’hui il est tout à fait envisageable sur une machine, au sein d’une même production, de fabriquer différentes pièces sur mesure, c’est ce que l’on appelle la personnalisation de masse. Ainsi, en termes de création, la fabrication additive apporte énormément de flexibilité et de liberté, on voit notamment émerger des produits optimisés et allégés aux formes complexes et aux géométries extravagantes. Je pense que c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle l’impression 3D soulève autant d’engouement. Certes, cela nécessite un investissement sur plusieurs années, mais ce process permet aux industriels de révolutionner la manière de concevoir leurs pièces. La fabrication additive a également un impact sur la façon de consommer et de recycler nos produits. D’ici quelques années, les industriels pourraient potentiellement fonctionner sans stock de produits, les pièces seraient alors dématérialisées sous la forme de fichier 3D que les clients n’auraient plus qu’à acheter et à faire imprimer à la demande et proche de chez eux. La dématérialisation permettrait ainsi de réduire les coûts de stockage, de transports mais aussi de réduire l’empreinte carbone de l’industrie.

 

Vous avez visité le salon Form Next 2018, quelles grandes tendances avez-vous pu constater ?

Le marché de la fabrication additive est en pleine émergence et toujours très mouvant, il est donc essentiel de rester informer sur les dernières actualités et innovations dans le domaine. Je me suis ainsi rendu sur le salon européen de la fabrication additive Form Next 2018, pour prendre connaissance des différents retours d'expérience et cas d'application présentés par les acteurs du secteur. J’ai ainsi pu affiner mes connaissances quant aux derniers développements en fabrication additive.

J'ai aussi découvert des perspectives d’évolutions qui donnent confiance en l'avenir de l’industrie. Certains objets sont aujourd'hui produits en impression 3D alors que leur fabrication semblait impossible quelques années auparavant !

Lors de ce salon, j’ai pu constater que 3 grandes tendances se distinguent au sein de l’actualité du secteur de la fabrication additive. Tout d’abord, on observe de nombreuses innovations matières sur les technologies à résine, notamment le développement de matériaux avec une meilleure tenue en température ou une résistance mécanique plus élevée. J’ai également observé l’arrivée sur le marché de matières avec des caractéristiques de plus en plus proches de celles des matériaux génériques, et des machines de plus en plus rapides. On constate également des innovations matières sur les technologies à filament, avec des équipements professionnels très aboutis. De plus, les catalogues de matières proposés par les fabricants tels que Arkema, Loctite ou Sabic, sont plus larges et plus avancés. Enfin, on remarque une tendance à la personnalisation des produits par le biais de la colorisation. Ainsi, plusieurs nouvelles machines permettent de fabriquer des pièces en couleurs de manière immédiate. On retrouve également des procédés de traitement de surface en post-production permettant notamment, d’obtenir des rendus métallisés ou des trempages avec un panel de couleur beaucoup plus large.

Ce salon permet à chacun de repartir avec une vision claire des tendances technologiques et des innovations à venir. Une chose est sure la fabrication additive est un domaine d’avenir qui offre de nombreuses possibilités de développement aux industriels, de tous secteurs confondus. Il serait donc dommage de passer à côté de cette révolution, par manque d’information ou de support.

 

Contact

Jocelyn Guimbaud
Chargé de projet fabrication additive
Mail : j.guimbaud@allize-plasturgie.com
Tél : 04 26 68 28 72

les partenaires de l'action 

SGPI
SGPI

 

banque des territoires

 

Sur le même thème
Pour aller plus loin