Aller au contenu principal

30 novembre 2018

Tendances et innovation process - salon Plast 2018

Le salon Plast de Milan, qui s’est tenu entre le 29 mai et 1er juin 2018, est un des principaux salons européens dédié à la plasturgie. Cette édition a confirmé le dynamisme de la plasturgie italienne avec plus de 1500 exposants dont 60% d’acteurs locaux et un nombre de visiteurs en croissance avec plus de 50 000 visiteurs. Durant le salon, une mission de veille a été mise en place par le service Matériautech d’Allizé Plasturgie avec l’objectif d’identifier les tendances et les innovations dans la plasturgie. Des restitutions en région Bourgogne Franche Comté à destination des industriels ont été réalisées ainsi qu’un webinaire rassemblant plus de 90 participants.

Cette mission a permis de confirmer les grandes tendances dans la plasturgie que sont notamment :

  • L’hybridation des process avec une intégration de la décoration ou de fonctions directement dans le moule
  • L’industrie 4.0 permettant une personnalisation de production

L'injection

Le salon PLAST a montré que le marché des presses à injecter était dynamique notamment avec des acteurs devenus internationaux depuis plusieurs années :

  • Japonais : Sumitomo Demag, Fanuc, JSW, Izumi, Toyo, Toshiba,
  • Coréens : Woojin, Dongshin, …
  • Chinois : Borche, Haitian, …
  • Turcs
  • Et européens : Arburg, Billion, Boy, Engel, KM, Netstal, Wittmann Battenfeld, etc.

Côté italien, Negri Bossi fabricant de presses étoffe sa gamme avec de nouvelles presses jusqu’à 1150 T avec des versions électriques jusqu’à 350T. Le fournisseur TURRA mettait en avant leur savoir-faire dans les presses verticales.

     Nouvelles presses à injecter par Negri Bossi

    Le moulage et surmoulage LSR (Liquid Silicon Rubber)

    La démonstration du procédé d’injection LSR est devenu incontournable chez les fabricants de presse, le silicone offrant de multiples avantages pour les produits finaux (propriétés thermiques élevées, performance mécanique à la déchirure, transparence pour applications optiques, résistance chimique…). KraussMaffei présentait une application avec un silicone transparent pour une application optique avec des lentilles de Fresnel. Wittmann Battenfeld et Engel présentaient des applications en bi injection montrant la capacité d’adhésion chimique entre les thermoplastiques et le LSR. Dans le cas de Wittmann Battenfeld, il s’agissait d’une pièce médicale PC/LSR alors que Engel présentait une application automobile avec un insert en PBT et un surmoulage en LSR transparent. Parmi les fournisseurs de périphériques notamment sur la partie dosage, la société Dopag est un acteur incontournable lors des démonstrations sur le salon.

    Les technologies In-Mold (IML, IMC…)

    Autre technologie incontournable portée par les fabricants de presse était l’IML. Engel a démontré les avantages du procédé IML pour le secteur de l’emballage. Toshiba présentait l’IML sur un plateau de 300g et un temps de cycle de 35s. Viappiani était le fournisseur des films IML qui développe des solutions pas seulement pour l’injection mais également pour l’extrusion soufflage et le thermoformage. Le procédé de décoration clearmelt ou IMC (In-Mold Coating) présenté par Engel permet de réaliser rapidement sur une presse à injecter des revêtements bicomposants PUR autoguérissant, résistants aux rayures même pour des applications extérieures. L’application présentée était l’injection d’un élément extérieur automobile notamment sur un moule transfert

    L’injection soufflage

    Netstal présentait une cellule de production associant une presse Elion 1750- 510 injectant des préformes PET en amont d’une souffleuse du constructeur français 1Blow. Cette application un peu inhabituelle pour ce type de machines exploitait un développement réalisé en collaboration avec le mouliste espagnol Molmasa. Il a conçu un outillage pour préformes PET pouvant tourner sur une presse standard, sans robot dédié, avec des cycles rapides grâce à une double phase de refroidissement, dite Twin-Cool. Ce moule permet de produire, avec des changements courts et à faible coût de petites séries de préformes à cols étroits ou larges ayant des grammages et design variés, sur une presse restant standard. C’est un process inspiré de la technologie de moulage de préformes bi-matières : 1 couche intérieure et une couche externe.

    L’injection gaz

    Wittmann Battenfeld présentait l’intérêt de leur procédé d’injection gaz : AIRMOULD® sur une application de cintre qui permet une meilleure finition de surface et une plus grande stabilité dimensionnelle tout en associant le gain de poids.

    Les technologies Chaud/Froid 

    Le fabricant de presses Toshiba présentait sur son stand en partenariat avec Proplast le procédé chaud/froid Variotherm d’HB therm et son influence positive sur l’aspect de surface et le remplissage d’une pièce injectée en PC/ABS renforcé 20% fibres de verre sur un moule deux empreinte avec deux géométries d’ouvre boite dont une deux fois plus légère que l’autre sans nervure. L’impact sur la matière était mesuré avec des capteurs de pression Kistler. Le procédé chaud/froid a l’avantage de favoriser l’écoulement matières et donc de pouvoir réduire les épaisseurs tout en conservant un bel état de surface.

    L’industrie 4.0 au service de la personnalisation

    La notion d’industrie 4.0 est aujourd’hui présente chez tous les fabricants de presses, machines et périphériques. Plusieurs démonstrations chez les fabricants de presse à injecter ont montré l’intérêt de l’industrie 4.0 au service de la personnalisation de production. WITTMANN BATTENFELD présentait l’injection d’un sac souple avec une impression laser personnalisée d’un QR CODE. Arburg montrait la fabrication de câbles tendeurs où le visiteur avait la possibilité en amont de choisir différentes configurations (longueur du câble, couleur du câble et type d’embout injecté).

    L’extrusion

    Coté extrusion, quelques innovations du côté de Bausano qui présentait leur nouveau système de chauffage par induction avec des ventilateurs spéciaux avec un intérêt essentiellement lors de changements fréquents de fabrication permettant une chauffe beaucoup plus rapide et avec une baisse de 30% de la consommation énergétique. Icma San Giogio présentait leurs extrudeuses de compoundage (Masterbatchs, matières chargées bois WPC, recyclage) et intègre un laboratoire pour réaliser des essais extrusion calandrage. Gamma Mecanica présentait une technologie appliquée au recyclage des matières plastiques notamment pour le recyclage matières très encrées, humides et contaminées avec une chambre de dégazage efficace en augmentant la surface d’échange entre la matière et le vide. Concernant les technologies de mesure, NDC Technologies présentait leur système de mesure optique sans contact pour la mesure des épaisseurs de feuilles, films bi orientés, films « gonflés », films cast, multi matériaux jusqu’à 6 couches. Leur système fonctionne avec tous types de polymère, les films microporeux, colorés et même sur certains films colorés noir.

    À lire aussi
    Sur le même thème
    Pour aller plus loin