Aller au contenu principal

30 juillet 2019

AG Allizé-Plasturgie Occitanie Vin et plastique ou le choix de la convivialité

L’assemblée générale suivie de la rencontre annuelle d’Allizé-Plasturgie Occitanie a eu lieu cette année, le 16 mai dernier, au coeur d’un domaine viticole du groupe Gérard Bertrand, au Château l’Hospitalet dans l’Aude. Cet évènement a réuni un peu plus de 50 participants aux profils variés : adhérents et prospects, conférenciers et partenaires, permanents d’Allizé-Plasturgie.

En réaction au « plastic bashing » du moment, nous avons choisi pour thème de cette journée « vin et plastique ». Au-delà du choix de la convivialité implicitement induite par un tel thème, c’est aussi une façon de souligner que notre industrie, violemment décriée, accompagne quotidiennement et avec succès les acteurs de la vigne et du vin du Languedoc Roussillon, le plus grand vignoble au monde de vins à indication géographique !

IMAGE DES PLASTIQUES : POUR UNE VISION CLAIRE DES ENJEUX ET DES RISQUES DU DÉNIGREMENT GÉNÉRALISÉ ACTUEL

Stéphanie Da Costa, directrice de la communication au sein du groupe Allizé, est intervenue en ouverture de la rencontre annuelle sur le thème de l’image des plastiques, en redonnant à tous une vision claire du contexte, des enjeux et des risques du dénigrement généralisé actuel. L’occasion aussi d’expliquer le choix fait au niveau national, et décliné régionalement, de la stratégie de la main tendue aux parties prenantes et de mobiliser les industriels afin de restaurer la confiance. Nous avons eu, à la suite de ce premier temps fort, une présentation dynamique et passionnante du vignoble du Languedoc par monsieur Jérôme Villaret, délégué général du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc, avec un focus particulier sur le marché des emballages plastiques « Bag In Box ». Saviez-vous, par exemple, que les "BIB" représentent aujourd’hui 18 % des ventes françaises de vins tous circuits de distribution confondus ? Ou encore que 40 % des ventes de vins tranquilles se font en BIB désormais, dont 53% des ventes de rosés !

INTERROGATION ÉCRITE À L’ISSUE DE CHAQUE PRÉSENTATION

Le format retenu pour nos interventions de l’après-midi est conçu de façon à laisser de la place aux temps d’échanges et de rencontre entre les différents participants, mais impose des temps de parole assez courts et donc plutôt dynamiques. Alors pour s’assurer que chacun avait bien suivi et mémorisé ce qui venait d’être dit, nous avons utilisé une recette ancienne et éprouvée, l’interrogation écrite ! Détail important : pour susciter l’adhésion des participants, un tirage au sort immédiat parmi les bonnes réponses venait récompenser le répondant, via un lot de circonstance acquis grâce à la générosité de nos partenaires ! Qu’ils en soient ici remerciés. Après une brève visite du chai du château l’Hospitalet et une dégustation (modérée cela va sans dire) de la production locale nous avons découvert une autre organisation professionnelle, le cluster Vinseo, réseau des fournisseurs de la filière vitivinicole de la région Occitanie. Lequel compte d’ailleurs parmi ses membres certains adhérents d’Allizé Plasturgie.

PARTAGER LES QUESTIONNEMENTS ACTUELS ET POUR L’AVENIR DE LA FILIÈRE VITIVINICOLE

Enfin, pour clore notre session et avant le traditionnel cocktail de fin de journée, nous avons pu bénéficier de l’intervention de madame Magali Grinbaum, chercheur à l’Institut Français de la Vigne et du Vin, sur le thème de "la recherche et l’innovation au service de la filière vitivinicole". L’objectif était d’échanger sur les démarches et résultats de travaux menés par l’IFV à titre préventif sur les matériels en plastique et composites utilisés dans la filière vitivinicole. Ces derniers sont en effet présents partout, à toutes les étapes du procédé : à la vigne, aux vendanges, pendant le transport et au chai pendant le traitement du raisin, puis la vinification, l’élevage et enfin le conditionnement. Nous avons ainsi pu partager les questionnements actuels de la filière vitivinicole sur les migrations de composés (travaux en cours sur les phtalates) ainsi que les questionnements pour l’avenir liés au développement durable : développement des matériaux biosourcés et ou biodégradables, collecte et valorisation des déchets…

À lire aussi