Aller au contenu principal
MICROTECHNIC

20 décembre 2017

MICROTECHNIC Le pari de l’Innovation, un essai transformé !

Véritable tournant stratégique, la métamorphose du plasturgiste MICROTECHNIC en équipementier innovant est aujourd’hui un succès. Symbole de cette réussite, l’astucieux détrompeur carburant TWIST&CLAP franchit aujourd’hui les portes de la série. Retour sur un audacieux pari industriel.

Il y a 2 ans, l’équipementier monégasque dévoilait son détrompeur carburant révolutionnaire TWIST&CLAP. Alors en cours de mise au point, l’objet illustrait une réelle prise de risque industrielle. Une initiative aujourd’hui couronnée de succès : le TWIST&CLAP, plébiscité par les constructeurs pour sa robustesse et sa légèreté, vient de décrocher plusieurs marchés stratégiques, et franchit en trombe les portes de la série. Coup de projecteur sur ce développement, qui constitue la partie émergée d’une véritable métamorphose du Business Model de la pépite monégasque.

Le groupe microtechnic : 60 ans d'excellence technique

Fondé en 1955, MICROTECHNIC a su s’imposer comme le partenaire des plus grands noms de l’automobile. Spécialiste des pièces à forte exigence dimensionnelle, associant matériaux techniques et formes complexes, le plasturgiste est particulièrement réputé pour sa maîtrise des pièces de sécurité. Les réservoirs de liquide de frein, soumis à des pressions extrêmes, et les têtes de remplissage, aptes à résister aux carburants les plus agressifs, figurent parmi ses produits phares. Fournisseur privilégié de BOSCH, Plastic Omnium ou TI Automotive, l’équipementier monégasque, fort d’un effectif de 420 salariés répartis sur 3 continents, enregistre ces dernières années une croissance soutenue. Très exposé au secteur automobile représentant plus de 85% de son chiffre d’affaire, MICROTECHNIC a donc entrepris en 2012 de transformer son modèle d’affaire pour faire face à la mutation de son écosystème. Fer de lance de cette stratégie de croissance : l’Innovation.

Un secteur automobile en profonde mutation

Propulsion décarbonée, conduite autonome, connectivité… Le secteur automobile, qui représente quelques 1000 milliards d’euros de CA annuel, connait aujourd’hui l’une des mutations les plus radicales de son histoire. Au centre des attentions, batteries, piles à combustible, big data et intelligence artificielle constituent les chevaux de Troie de nouveaux entrants, issus du numérique ou de la propulsion électrique, qui bousculent la suprématie des ténors traditionnels.

Client de MICROTECHNIC, le californien Tesla, dont la capitalisation a dépassée celle de GM et Ford, symbolise bien ce changement de paradigme, autant que les omniprésents « GAFA » de la Silicon Valley. Signe des temps, les consommateurs eux-mêmes tendent aujourd’hui à privilégier l’usage à la possession, dans un marché de la mobilité toujours plus mouvant. Autant dire que le terme de « disruption », introduit voici 20 ans par l’économiste Clayton Christensen, fait figure de leimotiv.

Réinventer le métier d'équipementier

Les constructeurs et équipementiers, tout à leur transition digitale, attendent aujourd’hui de leurs fournisseurs des solutions clefs en main, autrement dit des innovations technologiques parfaitement abouties
Vincent GONIN, Directeur Innovation du Groupe.

Recruté en 2012 avec pour mission de mener à bien la métamorphose de l’équipementier vers un modèle de développement innovant, cet ingénieur Arts&Métiers, inventeur de plus de 40 brevets, évoque les défis du secteur avec une passion communicative.

La priorité était de créer les « briques organisationnelles de l’Innovation ». En quelques mois, celui-ci a donc bâti un Département Innovation performant et structuré, intégrant à l’entreprise de nouvelles activités en phase amont : analyse stratégique, veille, intelligence économique, démontage et benchmarking, créativité, propriété industrielle, pré-développement ou encore prototypage rapide. Un défi d’autant plus excitant à relever que l’entreprise, forte d’équipes motivées et compétentes, bénéficie d’une vraie capacité à « changer la donne ». L’en-jeu ? Transformer un sous-traitant, plébiscité pour son savoir-faire, en équipementier apte à promouvoir des solutions techniques distinctives à forte valeur ajoutée.

MICROTECHNIC

Une métamorphose par l'innovation

Construire des processus d’Innovation sur mesure, en adaptant les meilleures pratiques des grands groupes aux ressources limitées d’une ETI, constituait un réel défi. Avec enthousiasme, le Groupe se dote en quelques mois d’un arsenal méthodologique efficace et salué par l’INPI. Au programme, un « Innovation Funnel » réaménagé pour pallier les limites du fameux Stage&Gate Process (Cooper, 1988), et une armada de méthodes de créativité et d’outils méthodologiques empruntés à la Stratégie autant qu’au Design Thinking.

Mais au-delà de la métamorphose organisationnelle, l’objectif pour MICROTECHNIC consistait naturellement à construire un portefeuille Innovation équilibré, alternant Produit et Process. En particulier, miser sur l’Innovation Produit constituait un levier essentiel pour gonfler le chiffre d’affaire, mais surtout pour préserver les marges. Une mission rapidement dévolue au fameux détrompeur TWIST&CLAP, destiné à rebattre les cartes sur le marché des têtes de remplissage. Primé chez deux constructeurs européens, le dispositif a aujourd’hui atteint ce premier objectif, et devrait s’imposer comme l’un des moteurs de croissance du Groupe ces prochaines années.

TWIST&CLAP : premier de cordée d'une offensive produit 

Après plusieurs années de mise au point, l’équipementier a donc enfin remporté son pari. Destiné à prévenir l’introduction d’essence dans un réservoir de Diesel, le détrompeur TWIST&CLAP, protégé par trois brevets, équipera dans quelques semaines plusieurs nouveautés françaises et allemandes. Une diffusion qui devrait faire des émules, car le dispositif présente des bénéfices significatifs pour les constructeurs, dont une masse réduite de 40% et une robustesse accrue de 25%.

Notre objectif était de contribuer à l’allègement global, qui est l’un des principaux leviers pour aider les constructeurs à tenir leurs objectifs d’émissions de CO2
Vincent GONIN

Pour ce faire, le Département Innovation a réhabilité une valeur oubliée : la simplicité. Clef de voûte de cette architecture épurée : l’astucieuse hélice « TWIST » qui transforme une dilatation radiale en rotation. Alors que certains dispositifs multiplient à l’envi cames, coulisseaux et ressorts de rappel, le TWIST&CLAP divise par deux le nombre de composants. Moins complexe, ce dispositif breveté s’avère logiquement plus robuste. Une belle illustration de l’adage « Less is more ! »

Le Directeur Innovation salue au passage l’implication très forte de BPI France (anciennement OSEO) et de la Direction de l’Expansion Economique monégasque (DEE) : « au terme d’une sélection menée par BPI France, notre projet Twist&Clap a été choisi pour bénéficier d’une subvention de la DEE en phase amont, puis d’une avance remboursable en phase industrielle. Nous avons particulièrement apprécié la qualité d’accompagnement de BPI France et de la DEE sur ce projet crucial. Le rôle de catalyseur de ces dispositifs est particulièrement marqué pour une ETI ».

Des objectifs de croissance ambitieux

Volontiers considéré comme cyclique par les observateurs, le marché automobile affiche pourtant une croissance continue et relativement régulière si on le considère au niveau global. Un marché dynamique, tiré par l’Asie et les émergents, qui devrait dépasser les 100 millions de véhicules par an d’ici 2020.

Notre mission est d’équiper mondialement les automobiles de systèmes de remplissage et de réservoirs toujours plus sûrs et innovants
Jean-Marc SINKORA, Directeur Business Développement de l’équipementier.

Présent sur les 3 continents, MICROTECHNIC entend bien se positionner comme leader sur ses lignes de produit traditionnelles, en dégainant dans les prochains mois des innovations distinctives. De fait, si le principe ingénieux du Détrompeur TWIST&CLAP peut être étendu à d’autres applications, comme la dépollution SCR ou l’anti-siphonage du réservoir, l’équipementier monégasque entend bien ne pas s’arrêter en si bon chemin. Si les futurs développements sont encore confidentiels,l’allègement, l’ergonomie et la réduction des émissions nocives sont au centre de toutes les attentions. « A court et moyen termes, les normes toujours plus draconiennes créent des marchés pour de nouveaux équipements destinés à réduire les émissions polluantes », nous assure Jean-Jacques VIEIRA, Key Account Manager expérimenté et féru d’innovations technologiques.

Imaginer l'automobile de demain...

Et à plus long terme ?

L’évolution des modes de propulsion et de stockage d’énergie (batterie, pile à combustible…) aura forcément un impact sur nos métiers, mais notre taille modérée nous apporte une vraie agilité. Notre expertise métier de plasturgiste nous accorde une réelle polyvalence, et le fait d’avoir musclé nos capacités d’innovations nous permet d’être beaucoup plus réceptifs aux nouvelles opportunités
Vincent GONIN

Ainsi, le mode de propulsion est loin d’être la seule mutation à envisager. « La conduite automatisée pourrait favoriser le glissement vers l’usage et rebattre les cartes », estime le Directeur Innovations, qui fait l’hypothèse que « la qualité de vie et surtout l’optimisation du temps passé à bord devraient détrôner les critères de choix traditionnels». Autant dire que le style, la puissance ou la vitesse pourraient ainsi s’incliner au profit de la connectivité, du confort et de la modularité de l’espace de bord. Alors que l’intelligence embarquée et les capteurs associés (lidars, caméras) deviennent stratégiques, la proximité de Sophia-Antipolis, parfois considérée comme la Silicon-Valley hexagonale, pourrait bien se révéler un atout géographique de taille…

MICROTECHNIC, pour vous aider à innover !

Une vision qui porte un éclairage nouveau sur la stratégie de l’équipementier. Entièrement imaginé et développé en interne, le TWIST&CLAP, qui a inauguré avec succès de nouveaux processus « Amont », n’est que le premier étage de la fusée. « Ce projet confirme notre capacité à proposer des solutions globales, depuis l’idée jusqu’à la série » souligne-t-on chez MICROTECHNIC.

Fort de cette capacité, l’équipementier monégasque entend désormais être reconnu comme un « dénicheur de solutions » dans des domaines d'applications très variés. Un positionnement innovant récemment salué par l’Association France Qualité Performance (AFQP), qui à l’issu d’un audit très complet, vient de décerner ce 12 décembre le Prix de la Stratégie à MICROTECHNIC pour l’excellence de son processus d’innovation.

Alors, MICROTECHNIC, véritable Problem Solving Company ? Sans aucun doute. Depuis quelques années, l’entreprise a accru son arsenal créatif et largement investi dans les technologies de prototypage, au point de faire de l’innovation un marqueur fort de son ADN. Son label MicroLAB, véritable « start up » rattachée à la direction de l’Innovation, ne cache pas son intention d’étendre ses champs d’activité à l’aéronautique, au médical ou au naval, très développés en PACA.

Une opportunité de partenariats à saisir, pour les PME, les ETI ou les grands groupes qui souhaitent faire bouger les lignes de leur secteur d’activité !

Contact