Aller au contenu principal
A la rencontre de Pascal Thomas, dirigeant de MAINEX

07 juin 2019

A la rencontre de Pascal Thomas, dirigeant de MAINEX

Depuis 2009, Pascal Thomas est le dirigeant de la société Mainex, une société spécialisée dans la commercialisation d’équipements et de procédés pour les industries du plastique. Une entreprise à taille humaine qui n’a eu de cesse de se développer depuis sa reprise, grâce à la dynamique insufflée par son nouveau dirigeant. Mainex est principalement connue sur le secteur de l’extrusion mais également dans le domaine du stockage, transport, séchage, et dosage des matières premières.

Pouvez-vous nous présenter Mainex en quelques mots ?

La société a été créée en 1993 par des spécialistes de l'extrusion plastique, afin de représenter des fournisseurs étrangers de matériel sur le territoire français. Lorsque j’ai racheté cette société en 2009 elle n’était pas en bonne santé, nous l’avons depuis assainie, développée et nous comptabilisons aujourd’hui 4 collaborateurs au sein de la structure. L’année 2018 est pour nous l’année du changement, puisque l’entreprise a déménagé et intégré de nouveaux bureaux, deux fois plus grands et surtout beaucoup plus accessibles. Mainex travaille principalement sur le secteur de l’extrusion. C’est un marché très spécifique avec la présence de technologies variées et qui, selon moi, représente une vraie opportunité économique pour les industriels.

Quels sont les enjeux du métier de fournisseur d’équipements ?

La société Mainex est spécialisée dans la commercialisation d’équipements pour la transformation des matières plastiques et des élastomères. Notre activité consiste à étudier les besoins de nos entreprises clientes, afin de leur présenter les solutions de nos fournisseurs les plus adaptées à leur projet. Nous sommes à leurs côtés depuis la prise de contact, jusqu’à la réception et l’installation de leur équipement. Si nous devions définir notre mission principale, il s’agit de représenter au mieux nos fournisseurs auprès de leurs clients français. Ce rôle de représentant implique une parfaite compréhension et assimilation de leurs technologies. Le choix du fournisseur est donc très important pour moi, je m’attache à travailler avec des sociétés avec qui je partage les mêmes valeurs, la plus importante étant la qualité des produits et des services proposés. Nous travaillons notamment depuis de nombreuses années avec des entreprises leaders technologiques dans leur domaine pour la fabrication de câbles, tuyaux, tubes, feuilles, profilés... Nous n’avons jamais été déçus car quelles que soient les problématiques rencontrées par nos clients, ils ont toujours une solution et ceux même sur les applications les plus spécifiques. En parallèle, nous jouons également le rôle de commercial, mais aussi et surtout de conseiller auprès de nos clients. Nous nous attachons ainsi à les accompagner du mieux possible tout au long de leur projet d’achat, car nous avons bien conscience que cela représente un investissement conséquent. Nous apprécions la relation de confiance nouée avec nos clients, c’est le fruit d’un travail de proximité et de recommandations adaptées au projet de chacun. Tout l’enjeu du métier de fournisseur réside donc dans notre capacité à la fois à soigner nos partenariats et la sélection des produits que nous commercialisons, mais aussi à fournir des conseils personnalisés et qualifiés à l’ensemble de nos clients. En tant qu’intermédiaire, nous sommes attendus sur les deux tableaux !

En tant que revendeur, comment travaillez-vous avec vos fournisseurs ?

Nous avons fait le choix de travailler avec des sociétés européennes, car selon moi nous n’avons pas besoin d’aller cherchernous n’avons pas besoin d’aller chercher à l’autre bout du monde, ce qui peut être trouvé à côté de chez soi. Nous sommes très attachés à collaborer avec des entreprises leader sur leur secteur d’activité, et proposant des équipements de pointe. Nos équipements sont parfois un peu plus coûteux, mais comme je l’explique toujours à nos clients, ils leur assurent un retour sur investissement beaucoup plus rapide grâce à des économies de matière première, d’énergie, une meilleure stabilité et fiabilité du procédé. A l’image de la société italienne Tecno System, qui conçoit des lignes complètes pour l'extrusion de profilés en PVC rigide et de tubes médicaux, ou de notre fournisseur allemand Gneuss qui fournit des solutions de filtration et des lignes complètes de RPET. L’entreprise offre également une assistance après-vente qualifiée et de proximité, et peut compter sur un stock important de pièces de rechange, en période d’installation et de démarrage des installations. Mainex est le premier contact avec les clients français de nos fournisseurs, nous endossons ainsi un rôle d’agent. Nos partenaires nous démarchent principalement pour des questions économiques. En effet, ces entreprises européennes n’ont pas forcément un gros CA sur le secteur de la France, et travailler avec des intermédiaires leur permet d’engendrer des dépenses uniquement lorsqu’il y a des ventes. Pour beaucoup, ouvrir une filiale en France est un risque, le recours à des agents commerciaux apparaît donc comme la meilleure des solutions.

On constate une diversification de vos activités, est-ce le résultat de votre stratégie de développement ?

Pour être honnête cette diversification est avant tout le fruit d’opportunités. Le domaine de l’extrusion reste le coeur de métier de l’entreprise, c’est un marché très spécifique sur lequel nous pouvons revendiquer une expertise et un historique. Nous pouvons également nous appuyer sur le savoir- faire unique de nos fournisseurs. C’est aussi un secteur d’activité très spécialisé, qui adopte une communication beaucoup plus technique et ciblée. Ainsi, on constate que les extrudeurs valorisent assez peu leur activité en tant que plasturgistes, mais qu’ils sont cependant très présents et visibles au sein de leurs domaines d’application (bâtiment, sécurité, agencement…).

Selon vous, pourquoi le marché de l’extrusion représente-t-il un intérêt pour les plasturgistes ?

Mon constat actuel est le suivant, le secteur de l’extrusion fait face à une demande croissante à la fois d’extrudeurs existants ou futurs qui souhaitent pouvoir produire mieux et moins cher. Travailler avec des partenaires européens, leaders dans leur domaine, nous a fait prendre conscience que la diversité du secteur de l’extrusion offre une multitude de solutions toutes très spécifiques. Qui plus est, un grand nombre de ces produits ne sont pas encore fabriqués en France. Des éléments qui, selon nous, font de l’extrusion un marché à potentiel pour les extrudeurs ou futurs extrudeurs. En effet, cela représente de nouvelles activités et de nouveaux marchés à conquérir. Certains industriels ont fait le choix de s’équiper afin de pouvoir extruder eux-mêmes les pièces nécessaires à la fabrication de leurs produits. Mainex est présent à leurs côtés, nous les accompagnons et les conseillons pour la mise en place de cette nouvelle ligne de production. Le lancement d’une activité d’extrusion ne nécessite pas forcément un gros investissement de base, mais exige néanmoins l’installation d’une petite infrastructure et de trouver les personnes expérimentées pour faire fonctionner l’installation. Une étape clé pour nos clients, durant laquelle ils peuvent compter sur notre soutien et notre expérience. En effet, au-delà des connaissances théoriques sur le sujet, l’installation d’une ligne d’extrusion nécessite avant tout beaucoup de pratiques.

Contact