Aller au contenu principal

25 février 2019

MERIDIES, Journée portes ouvertes en Occitanie

Alain Dalloz dirigeant et fondateur de Meridies a crée en 1998 à Nîmes une unité d'injection en matière thermoplastique, assisté de son épouse.

Pourtant Alain Dalloz est originaire d'Auvergne-Rhône-Alpes, berceau de la plasturgie. Il a considéré que nul n'est prophète en son pays. Depuis son origine Meridies s’est intéressée aux pièces techniques sous certification ISO 9001 puis 13485 (médical) et bientôt 9100 (Aéronautique) sur un site aujourd’hui de 7000 m2. Meridies a développé et industrialisé son savoir-faire en intégrant des machines de 25 à 800T de fermeture et périphériques performants tels des robots 6 axes et des parachèvements en soudure US ou impression UV.

L'entreprise opère en ce moment un fort virage dans le domaine médical, en concevant et fabriquant des dispositifs médicaux pour certains de classe II (invasifs). Son bureau d’études a pris la mesure de ses ambitions en offrant un service du design à la fabrication additive de prototypes de par ses équipements et autres logiciels de conception et d’optimisation topologique et rhéologique. Un acte majeur dans le parcours de cette entreprise est en train de se passer par la transmission de la société à la fille du couple fondateur, Magali Choubert, diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce de Montpellier. Cette opération, mûrement réfléchie, a été possible grâce notamment au PIP ( Parcours d'Intégration et de Professionnalisation) effectué en 2016, puis par la mise en place d’un diagnostic RH pour valider et jalonner les étapes réalisées avant le départ d’Alain Dalloz en 2021. Ce PIP comme le diagnostic ont été effectués avec un large concours des services d’Allizé, syndicat auquel Meridies a adhéré et présidé et qui se loue de l’avoir fait depuis sa création.

La plupart des services d’Allizé sont utilisés pour la satisfaction totale de Meridies et notamment l’offre formation, essentielle aujourd’hui. Meridies, très impliquée dans la communication et promotion de la Plasturgie a organisé des « portes ouvertes » de sa structure le 30 Novembre dernier. Cet événement réunissant l’ensemble du personnel et leur famille a permis de montrer ce qu’est l’injection, le plastique dans la vie courante et les métiers de l’industrie qui peuvent être propres, innovants et pérennes. A cette occasion une remise des CQP obtenus par deux employées a été officiée par Denis Eyraud, notre délégué régional représentant Allizé-Plasturgie et l’organisme formateur CFP. Ce fut une belle soirée qui a eu du sens, démontré toutes les valeurs de la formation et surtout a permis de promouvoir une fois de plus notre filière incontournable et ce, en dépit des propos délétères et violents portés par le plastic bashing immérité du moment