Aller au contenu principal

25 février 2019

MO-DI-TEC, le spécialiste du broyeur à vitesse lente

L’histoire commence en 1981 lorsque Richard Diaz, qui bénéficie d’une expertise technique dans le domaine de la plasturgie, créé son agence commerciale Moditec à Bron, dans le Rhône, au sein de la maison familiale. Quatre ans plus tard, l’entreprise amorce une nouvelle étape dans son activité avec la création d’un premier broyeur à vitesse lente (25 tours / minute), c’est la naissance de la gamme Goliath.

L’agence évolue pour devenir la Sarl Moditec Manipulation Plastique. Cette nouvelle génération de broyeurs garantit une qualité parfaite des granulés, pratiquement sans poussières, avec peu d’usure. D’autre part, la technologie de la vitesse lente, rend le recyclage plus silencieux, nécessite moins d’énergie, et est adapté pour le broyage des plastiques durs et des matières techniques directement en pied de presse. Par la suite, le dirigeant s’associe avec Gilles Dutour, d’un profil commercial, pour se lancer dans le développement à l’export. L’entreprise propose également une gamme de broyeurs conventionnels (broyeurs à lames BM) afin d’élargir son offre. Après son installation dans de nouveaux locaux à Marennes, Mo-di-tec se différencie de ses concurrents en proposant, au-delà d’une large gamme de broyeurs, un système innovant : la double ouverture de la chambre de coupe des broyeurs. Un avantage technique indéniable facilitant le nettoyage, l’entretien et la maintenance du broyeur. Puis dans le cadre de sa phase de croissance, Moditec propose un système breveté Masher dédié au broyage de pièces plastiques très volumineuses. Une autre innovation mondialement brevetée, permet à l’entreprise de se différencier de nouveau : le système IMD (Integrated Metal Detection).

Ce concept unique, permet d’éviter des dommages en cas de chute d’une pièce métallique (matériau ferreux ou non ferreux) dans la chambre de coupe. Dès qu’une pièce est détectée, le rotor du broyeur s’arrête quasi immédiatement. Les avantages sont incontestables : le broyeur est protégé, la matière est préservée de toute pollution, et le processus d’injection optimisé. En évitant un arrêt prolongé de la machine et des coûts de réparation significatifs, la productivité est ainsi maintenue. Mo-di-tec développe, conçoit et fabrique, pour un réseau d’environ 600 clients et couvre de nombreux secteurs d’activités : les équipementiers du secteur automobile, l’industrie de l’électroménager, l’électronique, ou encore l’industrie pharmaceutique. 30 distributeurs représentent la marque dans le monde entier.

MO-DI-TEC, Une histoire de Famille

C’est en 2010, après avoir appartenu à un groupe suédois, que la structure familiale est reprise par les anciens actionnaires français et leur famille, sous la nouvelle appellation Mo-Di-Tec (Montage Diffusion Technique), et appartient à ce jour à 100% à Manuel Diaz et Sébastien Diaz. Riche d’un véritable savoir-faire, et toujours en quête de développement, l’entreprise est dotée d’un bureau d’études pour toutes les réalisations sur mesure. Le personnel est multilingue afin de répondre à des utilisateurs internationaux. Aujourd’hui, sur leur site industriel de Vienne (38), Manuel Diaz, fort de presque 25 ans d’expérience au sein de MO-DI-TEC, occupe la fonction de Directeur technique, aux côtés de son frère Sébastien, Directeur administratif et financier. Avec le soutien de leur équipe (une vingtaine de collaborateurs), tous deux s’attachent à pérenniser la croissance de l’entreprise. Mo-di-tec est représentée par ses distributeurs dans les plus grands salons mondiaux et fêtera notamment ses 30 ans de partenariat avec Digicolor lors du prochain salon K à Düsseldorf (Allemagne) en Octobre prochain.

Sébastien Diaz explique avec fierté :

Notre dernier exercice affiche un taux de croissance de 37 % et notre priorité actuelle est de continuer à témoigner une grande réactivité pour satisfaire les attentes de nos clients. Pour poursuivre notre développement et l’innovation, nous avons amorcé un audit organisationnel. De fait, nous avons effectué des recrutements : chef d’atelier, responsable de bureau d’études, responsable export. Nous avons optimisé notre outil de production et mis en place des moyens permettant de contrôler, préserver et améliorer la qualité de nos machines qui a fait notre renommée dans le monde entier. Notre équipe fortement impliquée est très attachée à notre savoir-faire, et à l’histoire de l’entreprise. Mon frère et moi-même avons des compétences complémentaires et partageons toujours les décisions en termes d’organisation, de stratégie, et d’axes de développement… A ce jour, Mo-Di-Tec est le dernier fabricant français de broyeurs mais aussi le leader européen. Notre croissance repose sur un marché de niche, et nous devons poursuivre nos efforts pour maintenir notre positionnement et réfléchir au mode de recyclage de demain.