Aller au contenu principal
Collecte et recyclage des plastiques

30 avril 2019

Son fort ancrage territorial donne des ailes à Environnement Massif Central

En 1997, à peine sortie d'études, Olivier Dalle a fait le choix de lancer son activité en Lozère, sur les terres de ses aïeux. Une première expérience en tant que patron à la tête d'une entreprise spécialisée dans la collecte et le recyclage des déchets. En faisant ce choix géographique, le dirigeant répondait à un besoin économique et environnemental, mais il avait aussi le désir d’attirer des populations et de créer de l’activité dans ce département. Environnement 48 devenue depuis Environnement Massif Central, a ainsi en charge la collecte des déchets au niveau local, le tri, le regroupement puis le recyclage des rebuts, adapté à chaque typologie.

Depuis plus de 20 ans, l'entreprise Environnement Massif Central est spécialisée dans la collecte et le recyclage de nombreux type de déchets, qu'il s'agisse de bois, de métal ou encore de plastique. Sur un site de 11 hectares dont 20 000 m² de bâtiments couverts, et grâce à des investissements réguliers, Environnement Massif Central se dote de capacités croissantes de tri et de valorisation de déchets d’une typologie toujours plus large. 

Forte de compétences reconnues, son rayon d’action s’élargit progressivement à l’échelle régionale, nationale et européenne, afin d’apporter conseil, assistance technique et formation aux industriels sur tous leurs projets. 

S’appuyant sur sa solide expérience, EMC se met au service de ses clients pour trouver les meilleures solutions de recyclage et de valorisation de leurs déchets. L’innovation est essentielle pour l’entreprise car c’est ce qui lui permet d’avancer et d’élargir sa clientèle, EMC peut d’ailleurs compter sur l’expertise interne de ses équipes pour développer de nouveaux projets innovants à l’image des premiers granulés « Plastic green », qui sont actuellement en cours de développement. Ainsi, Environnement Massif Central sera en capacité prochainement de proposer à ses clients une matière plastique recyclée, issue d’une démarche de fabrication responsable, puisque conçue grâce à l’énergie solaire.

Chez Environnement Massif Central, les plastiques représentent 30% des matières recyclées. Un chiffre qui ne devrait cesser de grimper dans les années à venir, en raison des nouvelles règlementations en vigueur sur le secteur de la plasturgie. Tous les utilisateurs de matières plastiques secondaires pourront prochainement bénéficier d’un bilan carbone positif. Un contexte mouvant qui explique le choix d’Olivier Dalle de développer l’activité plasturgie de son entreprise. En effet, les déchets plastiques ne sont plus seulement collectés et triés, ils sont également traités pour être transformés en compounds, puis ensuite revendus à différents industriels de la filière. 

L’objectif de cette démarche est d’éviter de transporter des déchets préalablement triés vers des usines de recyclage éloignées, mais également de proposer des matières premières secondaires en favorisant l’économie circulaire. L’évolution des activités d’Environnement Massif Central répond aussi à une volonté de la direction, qui souhaite ainsi participer au développement économique de son département. Depuis sa création, l’entreprise a toujours fait preuve d’un fort ancrage sur le territoire et d’une grande implication dans la vie locale, qui se traduit notamment par la création de pas moins de 70 emplois sur le département de la Lozère. 

Fidèle à ses valeurs et à sa culture, Environnement Massif Central est un acteur économique majeur du bassin lozérien et ne compte pas s’arrêter là. 

En effet, l'entreprise ambitionne de créer 20 nouveaux emplois supplémentaires au sein de ses équipes dans les années à venir. Une décision stratégique car pour EMC la création d’emplois est un des piliers d’un développement durable au même titre que les dimensions environnementales et économiques. 

La direction est ainsi fière de pouvoir proposer des postes et de recruter localement chaque année de nouveaux profils, y compris pour des personnes en situation précaire ou de handicap. Ces profils spécifiques représentent pas moins de 15% de la masse salariale. Environnement Massif Central mène ainsi des actions engagées en faveur de l’insertion via des partenariats avec les associations Astrhalor (ASsociation pour les TRavailleurs HAndicapés LOzériens en milieu Rural) et Aloes (Association Lozérienne Emploi Solidarité). 

Malgré les années qui passent et un secteur en pleine évolution, Environnement Massif Central a su rester fidèle à son identité. L’entreprise continue son développement tout en conservant ses valeurs au travers d’actions engagées, qui sont un premier pas vers de nouveaux processus de travail plus responsables.