Aller au contenu principal
SGT - nouvelle usine de Chalon-sur-Saône

18 juillet 2018

La SGT pose la première pierre de sa nouvelle usine de Chalon-sur-Saône

Le 28 juin, Frédéric MIGNOT, PDG de la Société Générale des Techniques (SGT) a posé la première pierre de sa nouvelle usine de Chalon-sur-Saône (71). Une cérémonie qui s’est déroulée en présence des élus et représentants locaux : Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, Jean-Jacques Boyer, Sous-préfet de Chalon, Guillaume Thiébaut, Maire de Virey-le-Grand et Alain Gaudray, Maire de Fragnes-La Loyère.

Le chantier est situé sur un terrain de 5 hectares, nouvellement acquis en périphérie de la ville, sur le parc d'activités de Saôneor. L’emplacement du site a été choisi en raison de sa position stratégique puisqu’il bénéfice d’une bonne connexion avec les réseaux routiers et autoroutiers.

La future usine de 10 000 m2 devrait être opérationnelle dès le printemps 2019. Au démarrage de son activité, elle emploiera une quarantaine de personnes et produira près d’un milliard de préformes, soit une transformation de 30 000 tonnes de matières premières.

Le site, dessiné par l’architecte DPLG Rafael Losada, reflète les ambitions de la SGT : il se veut à la fois moderne et écologique. La direction s’est, en effet, fixée des objectifs environnementaux ambitieux en accord avec ses engagements en matière de développement durable.

L’usine sera donc dotée des plus hautes technologies de production, alliant performance énergétique et empreinte minimale sur l’environnement, et bénéficiera de systèmes automatisés de dernière génération. Elle répondra également à toutes les exigences en termes d’hygiène, de qualité et de sécurité alimentaire.

Et, toujours dans cette démarche éco-responsable, la SGT a décidé de développer une unité de production de plastique recyclé (RPET) pour son propre usage. Un RPET d’excellente qualité et viable pour un contact alimentaire qui servira à produire de nouvelles préformes dans le principe de « bottle-to-bottle ». Cette filière recyclage aura, dans un premier temps, une capacité de traitement de 12 000 tonnes par an.

Avec cette nouvelle usine, la SGT contribue activement à cet enjeu collectif qui consiste à développer une économie plus vertueuse et respectueuse de l’environnement. En favorisant le recyclage des bouteilles en plastique usagées, l’entreprise accélère sa transition vers un modèle circulaire.

Contact presse