Aller au contenu principal

30 septembre 2018

Panorama des actions pour attirer les jeunes dans la plasturgie

Aujourd’hui, le Cirfap compte plus de 400 apprentis, du CAP au diplôme d’ingénieur, se préparant tous aux métiers de la plasturgie. Mais comment sont-ils arrivés au Cirfap ? En cette période de rentrée, voici un panorama des actions qui ont pu être menées par les chargées de communication du Cirfap en 2017-18.

Afin de faire découvrir la plasturgie et amener les jeunes à s’orienter vers ces métiers, nous retrouvons en premier lieu les actions dites « communes ». Les salons d’orientation proposés aux élèves en fin de collège, lycée, IUT en sont une bonne illustration. Les forums de l’alternance, de poursuite d’étude ou même d’emploi permettent de toucher un public plus large, comme des jeunes sortis du système scolaire par exemple. Même s’il est toujours difficile de mesurer l’impact à court terme de ces salons, cela reste un incontournable pour faire connaître simplement et massivement notre filière, ses formations et ses métiers. Ces rencontres favorisent également les échanges avec les parents, prescripteurs essentiels de l’orientation. Les établissements scolaires jouent un rôle majeur dans la découverte des métiers et des voies d’orientation. Le Cirfap s’inscrit donc sur ce volet afin de toucher un public ciblé. Les interventions dans les établissements scolaires restent un moyen privilégié de faire passer les bons messages sur la filière plasturgie non seulement aux élèves mais également à leurs enseignants, eux aussi jouant un véritable rôle d’orientation, en particulier avec la mise en place de Parcoursup cette année.

S’ajoutent à cela les visites d’entreprises, qui nécessitent une véritable préparation en amont avec l’équipe pédagogique pour être réellement efficaces. Avec l’aide des entreprises sur les différents bassins, le public comprend concrètement l’immense champ d’action et la variété des secteurs d’activités de notre filière, l’importance et la complexité des métiers. Ces visites renforcent la représentation en local de la plasturgie dans l’esprit des jeunes. De plus, la plasturgie a la chance de bénéficier d’un outil unique envié par bien d’autres branches, les ateliers mobiles Puxi. Ces outils peuvent être utilisés pour effectuer des présentations dans des établissements scolaires, lors de salons, sur des places publiques, de journées des familles en entreprise… En effet, il n’est pas toujours simple de visualiser les métiers techniques, toutefois, les ateliers itinérants de Puxi rendent l’expérience possible ! Voir de véritables machines de production en fonctionnement permet de comprendre plus facilement les compétences et les aptitudes nécessaires à ces métiers. Enfin, certains événements nationaux, plus ou moins relayés dans les différentes régions, permettent de bénéficier d’un relais et d’une visibilité importante. C’est le cas de la Semaine Ecole-Entreprise qui a lieu chaque année en novembre et a pour but de rapprocher les mondes éducatif et économique ou bien de la Semaine de l’Industrie, organisée chaque année en mars dont l’objectif est de promouvoir l’industrie, ses entreprises, ses métiers et ses opportunités d’emploi. Au-delà de ces actions récurrentes, le Cirfap a participé à des événements régionaux innovants ou originaux. En voici quelques exemples.

Les métiers à liker en région Sud

Cette action, lancée en partenariat avec l’Association Régionale des Missions Locales, a été lancée en 2017 avec 5 CFA, tous porteurs d’emploi mais dont les métiers restent peu attractifs ou méconnus. Le programme prévoyait plusieurs étapes se déroulant de janvier à juin 2018 :

  • Sensibilisation des équipes des missions locales pour que les conseillers puissent parler des métiers ciblés en connaissance de cause. Le Cirfap a ainsi réalisé 25 interventions dans ce cadre.
  • Le Casting des Métiers à liker : pour rencontrer et informer les jeunes afin de repérer leur intérêt pour un métier ou une filière. 9 sessions ont été organisées. - Visites d’entreprises: afin de découvrir l’environnement industriel, rencontrer des employeurs et échanger avec des professionnels du secteur, 2 visites ont été organisées chez Tournaire (06) et Rocamedpromepla (83).
  • Stages d’immersion en entreprise : pour valider le projet et évaluer le potentiel du jeune.
  • Jobs dating : pour faciliter les mises en relation entre employeurs et candidats. Une dizaine de jeunes ont été repérés et 5 ont été reçus en test et entretien pour intégrer le BTS Europlastics et Composites en apprentissage à Nice suite à cette action.
métier à liker - plasturgie

Une visite virtuelle d'entreprise en Occitanie

Dans le cadre de la Semaine de l’Industrie, le Rectorat de l’académie de Montpellier et le Cirfap ont organisé une visite d’entreprise innovante chez Meridies à Nîmes puisque celle-ci était virtuelle. En effet, grâce à une caméra connectée, des élèves de Bac Pro Technicien Usinage à Prades (66), de Bac pro Plastiques et Composites à Pézenas (34) et des étudiants en DUT Science et Génie des Matériaux de l’IUT de Nîmes ont pu découvrir l’entreprise Meridies simultanément, sans quitter leur établissement, grâce à la retransmission des images. Les jeunes ont pu ainsi découvrir l’entreprise et ses produits phares, visiter l’atelier de production et l’atelier moules puis être informés sur l’emploi et les formations. A l’issue, les élèves et étudiants ont pu poser toutes leurs questions en direct à chaque intervenant.

visite virtuelle plasturgie

Quelle plus-value par rapport à une visite classique ?

  • Pas de difficulté pour financer le déplacement des élèves. - Pas de problème lié aux règles d’hygiène et de sécurité en atelier.
  • La possibilité pour l’entreprise de faire découvrir son activité et ses métiers au plus grand nombre en un minimum de temps et d’élargir sa notoriété au-delà de son bassin socio-économique. - Susciter l’intérêt des jeunes par son approche innovante.

LE REEP - Rencontre des Etudiants d'Entreprises de la Plastics Vallée à Oyonnax

 Mise en place à l’initiative des étudiants de l’INSA, et totalement organisée par ces derniers, cette 1ère édition du REEP s’est tenue le 7 décembre 2017. Première rencontre en son genre, car il s’agissait de rassembler les étudiants et apprentis de bac pro à bac + 5 en plasturgie en un même lieu et de leur permettre de rencontrer des entreprises afin de développer du réseau, proposer leurs services pour un stage ou un emploi. Afin d’animer ce forum, des conférences thématiques et des tables rondes animées par des professionnels étaient proposées toute la journée. Près de 700 étudiants et apprentis ont pu participer à cette journée de rencontre.

éudiant plasturgie reep

Challenge INNOV’EPA à Lyon

Cette action en partenariat avec l’association Entreprendre Pour Apprendre, s’est déroulée le 27 mars 2018 au Cirfap de Lyon qui a accueilli pour l’occasion 35 élèves de terminales STI2D du lycée de La Martinière. Les jeunes, répartis en différentes équipes, devaient réfléchir à un projet innovant et éco-responsable pour le secteur automobile. Pour ce faire, ces lycéens étaient accompagnés d’apprentis BTS du Cirfap. Ces projets étaient ensuite présentés à un jury composé de professionnels de la plasturgie qui avait pour mission d’élire le projet coup de cœur. Cette journée a permis à ces jeunes non seulement d’apprendre à travailler en équipe, en mode projet, en respectant le temps imparti, mais également de rencontrer des professionnels de la filière, découvrir la plasturgie et pour certains, de s’orienter vers le BTS Europlastics et Composites alors qu’ils ne l’auraient pas imaginé auparavant.

Travaux pratiques STI2D en Bourgogne Franche Comté 

Dans le même esprit, des travaux pratiques ont été réalisés dans 7 lycées bourguignons pour des terminales STI2D. En effet, ces lycéens étudient au cours de leur cursus scolaire les procédés de fabrication et les polymères mais pour autant n’ont pas conscience qu’il existe toute une filière structurée et innovante ainsi que des formations spécifiques à la plasturgie. Le Cirfap se déplace donc dans les lycées avec Puxi pour que les jeunes puissent s’essayer à la production : monter un moule de thermoformage, démarrer une ligne d’extrusion, modifier des paramètres sur une presse à injecter et finalement produire des pièces plastiques en ayant compris par eux-mêmes les différentes parties qui composent les machines et le cycle de fabrication. En parallèle, un travail est effectué sur les différentes matières plastiques, l’écoconception, les entreprises locales et bien sûr, sur les métiers et formations.

STI 2D

Communauté PUXI en grand-est

Dans le cadre de la Semaine de l’Industrie, s’est tenue à Langres une journée Communauté Puxi, action pilotée par la Fédération de la Plasturgie et des Composites en partenariat avec l’association « Crée ton Avenir ». Cette association est intervenue auprès de collégiens et élèves de seconde du lycée Diderot pour les sensibiliser au fonctionnement d’une entreprise et au rôle des différents collaborateurs. Les élèves ont ensuite pu visiter Puxi puis l’entreprise Plastic Omnium Systèmes Urbains afin d’avoir une vision complète sur les métiers, les compétences nécessaires, les techniques et l’environnement réel de travail. Au-delà de toutes ces actions, il ne faut pas oublier le travail quotidien réseau réalisé par le Cirfap, auprès des missions locales, Pôle Emploi, maisons de l’emploi, agences d’intérim… qui contribue tout autant à démultiplier le message porteur d’emploi et d’innovation auprès des jeunes. C’est grâce à un maillage fin du territoire et à une identité forte que les jeunes s’orienteront vers la plasturgie, non plus par hasard mais par véritable choix.

Sur le même thème
Pour aller plus loin